vendredi 13 novembre 2015

"Les dénonciations et protestations des candidats à la Présidence contre le candidat PHTK ne semblent pas se justifier " Dr Pierre Montès.




















#‎Haiti‬ ‪#‎HaitiElections2015‬ Scrutin du 25 octobre 2015 - Comparaison des voix valides dans chacun des 10 départements : Président, Sénateurs, Députés.

J'ai porté sur un même graphique le nombre total de voix valides dans chacun des 10 départements pour les élections aux trois paliers: Président, Sénateurs, Députés.

Pour mieux comparer d'un seul coup d'oeil l'ensemble des résultats, j'ai joint les points de chaque palier par une ligne polygonale:
a) la ligne rouge représente le palier "Président";
b) la ligne verte, le palier "Sénateurs",
c) la ligne violette, le palier "Députés".

Voici quelques observations qui se dégagent de l'analyse de ce graphique.

A) Département de l'Artibonite et de l'Ouest.-

1) Dans l'Artibonite, le nombre de voix valides pour Président et Sénateur est pratiquement le même: c'est normal car il n'y avait qu'un seul sénateur à élire dans ce département. D'autre part, le nombre de voix valides pour Députés est inférieur aux deux précédents car il y avait déjà 3 députés élus dès 1er tour du 9 août dans l'Artibonite.

2) Dans l'Ouest, il y avait déjà un sénateur élu au 1er tour le 9 août. Il n'en restait qu'un seul à élire le 25 octobre, comme pour l'Artibonite. Mais au 2e tour dans l'Ouest, le nombre de voix valides pour Sénateur est légèrement inférieur à celui pour Président. Il est donc permis de conclure que des certains électeurs qui ont voté Président n'ont pas voté Sénateur . La différence est de 27 716 voix sur un total de 489 273 voix pour Président, soit un écart de 5,66%, ce qui est faible.
Au 2e tour dans l'Ouest, le nombre de voix valides pour Députés est légèrement inférieur à celui pour Président. Il y avait dans l'Ouest un député qui était déjà élu dès le 1er tour. La différence entre voix Président et voix Députés est de 22 542 voix sur un total de 489 273 voix pour Président, soit un écart de 4,61%, ce qui est faible.

B) Dans les 8 autres départements.-

3) Dans les 8 autres départements, le nombre de voix valides Sénateur est systématiquement supérieur au nombre de voix Président: ligne verte (Sénateurs) au-dessus de la ligne rouge (Président). C'est tout-à fait normal car, il y avait 2 sénateur à élire dans ces 8 départements et les électeurs avaient le droit de voter pour 2 sénateurs. Un certain nombre d'électeurs se sont prévalus de ce droit.

4) Dans le département du Centre, il y avait 3 Députés élus au 1er tour. On constate qu'au 2e tour le nombre de voix Députés y est inférieur au nombre de voix Président, C'est logique.

5) Dans les Nippes, le Nord et le Sud où il n'y avait pas de députés élus au 1er tour, le nombre de voix valides Députés est légèrement supérieur au nombre de voix valides Président, soit -2 419 voix (-3,25%), -190 voix (-0,10%) et -4965 voix (-3,27%) respectivement. C'est encore logique.

6) Dans Grand-Anse, il y avait un député élu au 1er tour le 9 août. Cependant au scrutin du 25 octobre, le nombre de voix valides Députés est légèrement inférieur au nombre de voix valides Président. L'écart est de 900 voix, soit 1,12%.

7) Dans le Nord-Est, le Nord-Ouest et le Sud-Est, le nombre de voix valides Députés est supérieur au nombre de voix valides Président. Les écarts sont: respectivement: -12 208 (-12%), -9 586 (-9,2%) et -10 347 (-10,15%). Il est à ce demander quelles peuvent être les raisons qui expliquent ces écarts importants en défaveur des candidats à la Présidence dans ces trois départements?

Conclusion.-
L'analyse de ces données ne permet pas de dire que les candidats à la Présidence et en particulier, le candidaat du PHTK, aient bénéficié de bourrage d'urnes après que le CTV ait mis à l'écart quelques 490 procès-verbaux douteux.

Les dénonciations et protestations des candidats à la Présidence contre le candidat PHTK ne semblent pas se justifier à la lumière de cette analyse.

Dr. Pierre Montès 
13 novembre 2015
Enregistrer un commentaire