mardi 19 janvier 2016

Cyrus Sibert a témoigné dans le procès des victimes de l'orphelinat Saint-Joseph.-


Souventefois, l'histoire démontre que la lutte pour la liberté passe par l'engagement d'une personne émancipée en faveur du respect des droits et libertés de ses congénères enchainés. Moise (Prince d'Egypte), Toussaint Louverture (Affranchis libre), Martin Luther King, Jr (Docteur malgré la ségrégation raciale), Nelson Mandela (Avocat noir, malgré l'Apartheid), sont autant d’exemples de ceux qui abandonnèrent leur privilège pour défendre les exploités. Ils nous servent de modèle. Ce 18 janvier 2016, Jour de Martin Luther King, j'ai témoigné devant des Honorables juges de la Cour d'Appel de Port-au-Prince en faveur du respect des droits des victimes de l'orphelinat Saint-Joseph. J'ai présenté les anomalies qui existent dans le traitement du dossier Saint-Joseph, trop longtemps paralysé par un accusé influent. Dans la mesure où Haïti est un pays souverain, les autorités haïtiennes doivent faire respecter les règles universelles de protection des enfants sur son territoire. En termes de droit et de liberté, les enfants haïtiens sont égaux à tous les enfants du monde.

Cyrus Sibert, Cap-Haitien, Haiti
19 janvier 2016
reseaucitadelle@yahoo.fr
@reseaucitadelle

Lisez : http://www.reseaucitadelle.blogspot.com/2016/01/pour-liberer-me-fritzo-canton-des.html
Enregistrer un commentaire