mercredi 6 janvier 2016

#Haiti : Des Sénateurs de la 49e qui ont été élus dans des élections frauduleuses de 2010, pourront-ils empêcher la rentrée de la 50e Législature?

Les pilleurs de transitions peuvent penser à autre chose!


Ce qui reste du Sénat haïtien a publié une note sur le rapport de la Commission d'Evaluation Electorale qu'on risquerait de prendre au sérieux, si on oublie l'histoire récente du Parlement haïtien : "Au terme du processus ainsi conduit dans la sérénité et l'honnêteté, hors de toute contestation ou crise, les parlementaires élus, en effectif complet, seront appelés à s'inscrire en bonne et due forme pour l'ouverture solennelle, en Assemblée Nationale, de la 50e législature.", une menace de blocage lancée par le Sénateur Riché et ses collègues du parlement caduque. 

Le problème des politiciens haïtiens est toujours d'adopter des positions qui ne correspondent aux moyens de leur politique. Le Sénat de Andris Riché oublie si, en 2006, une législature avait fait son entrée au Parlement en dehors des procédures traditionnelles d'inscription. Déjà, en 2000, le Sénateur Wesner Emmanuel avait aidé le Président Jean-Bertrand Aristide à court-circuiter ladite procédure. Alors, Andris Riché et ses Sénateurs qui ont été élus dans des élections frauduleuses de 2010, pires que celles de 2015, pourront-ils empêcher la rentrée parlementaire de la 50e Législature? Problème de local?! Après le séisme du 12 janvier, le parlement ne s'était pas réunis dans son local habituel. Les séances se tenaient dans des hotels ou dans d'autres endroits improvisés. 

Nous conseillons au Président du Sénat, l'Honorable Sénateur Andris Riché, tant apprécié jusqu'ici pour sa sagesse, son pragmatisme et sa dimension d'homme d'Etat d'éviter de se faire ridiculiser et/ou même humilier dans cette acrobatie politicienne qui ne tiendra pas. Car, personne -- les élus, leurs électeurs et l'internationale -- n'acceptera pas que le 2e lundi de janvier 2016, Haiti continue de fonctionner sans Parlement.

Soyez raisonnable! Les pilleurs de transition peuvent penser à autre chose!

Cyrus Sibert, Cap-Haitien, Haiti 
reseaucitadelle@yahoo.fr 
@reseaucitadelle


Enregistrer un commentaire