lundi 11 janvier 2016

Haiti ne subira la dictature de l’élite autiste des médias.-

La rentrée de la 50e Législature prouve clairement, à qui veut le voir, qu’il n’y avait pas de crise électorale en Haiti. Légitimité confirmée des élections! 

Tous les parlementaires de tous les partis politiques qui critiquaient les élections ont prêté serment.

La réalité : Les partis politiques ne contestent pas leurs élus, le  pays est calme, la crise était donc médiatique.

Et, ce n’est pas une déclaration pessimiste sur les ondes qui va changer la situation.

Il n’y a rien de mal quand on organise des élections dans le but de remettre en place les institutions démocratiques.   

Haiti ne subira pas la dictature de l’élite “Port-au-princiste” des médias, déconnectée de la réalité du “Pays Global” (Port-au-Prince + Ouest + 9 départements de province + diaspora).   

Cyrus Sibert, Cap-Haitien, Haiti
reseaucitadelle@yahoo.fr
@reseaucitadelle


Enregistrer un commentaire