vendredi 22 janvier 2016

@MoiseJovenel ‪à Ouanaminthe, dans la soirée du jeudi 21 janvier 2016.-





Une marrée humaine accueille Jovenel Moise dans la ville de Ouanaminthe dans la soirée de jeudi 22 janvier 2016.



L'avenir politique d'#Haiti doit-être une question nationale que seules les élections peuvent garantir. Non aux diktats de quelques politiciens de Port-au-Prince.-



Ce 24 janvier 2016 est une opportunité pour les habitants des villes de province (L’arrière pays) de prouver que l’avenir politique d’Haiti ne peut pas dépendre de l’opinion de quelques pseudos leaders de la capitale haïtienne (La République de Port-au-Prince).



Les manifestations violentes et ponctuelles, localisées dans la zone métropolitaine, entre Delmas 2 et Tabarre, ne perturbent pas le reste du pays, soit plus de 99% du territoire national. La grande majorité nationale ne doit pas se laisser prendre en otage par quelques militants violents souvent payés par des gens de mauvaise foi.



Vive la Démocratie! A travers le pays le momentum électoral s’accélère. Ce dimanche 24 janvier 2016, le monde aura à constater que le peuple haïtien embrasse la démocratie et favorise l’organisation des élections comme le mécanisme d’accession au pouvoir. Les électeurs iront voter. Les fauteurs de trouble ne pourront pas perturber l’organisation du scrutin sur toute l’entendu du territoire national. A plus de 90%, les élections se dérouleront sans incidents. Les électeurs pourront confirmer leur choix du 25 octobre dernier.



Cyrus Sibert, Cap-Haitien, Haiti  

21 janvier 2016  

reseaucitadelle@yahoo.fr
Enregistrer un commentaire