vendredi 11 mars 2016

#Haiti : Pandan Aysyen ap fè makak, Blan Meriken ak Kanadyen ap pwepare yo pou pwan kontwòl sityasyon an.-

Pandan dirijan Aysyen yo ap fè makak, Blan Meriken ak Kanadyen ap pwepare yo pou pwan kontwòl sityasyon an. Kanada pwal deplwaye 2000 sòlda Ayiti, pwan kòmand MINUSTAH epi asire pwoteksyon lò yo bezwen explwate nan peyi a. Kenneth Merten te rankontre dirijan Kanadyen yo nan sans sa pou kòmansman mwa fevrye. Bagay sa fè’m sonje pwojè pou mete Ayiti sou titèl ki te deside nan Kanada nan lane 2002 pandan Aristide tap fè Makak nan peyi-a di “je veux et je peux!”. Blan pral itilize akò 6 fevrye-a pou imilye tout nèg mete yo ajenou men’m jan yo te fè ak Akò Govenors Island pou imilye militè aysyen yo nan lane 1993-1994. 
Tout manifestasyon pou destabilize Martelly sete bagay pou ede blan ak Dominiken ranfòse kontwòl yo sou peyi a. NAP SIB!
========

#‎Haïti‬ - Sécurité : Le Canada pourrait prendre le commandement de la Minustah.-
10/03/2016 09:15:45

Selon des sources diplomatiques et gouvernementales à Port-au-Prince et Ottawa, le Canada souhaiterait contribuer plus concrètement aux efforts des Casques bleus de la Minustah et envisagerait de prendre la relève à l’automne prochain des effectifs brésiliens (979 casques bleus), qui représentent le plus gros contingents (40%) des forces de la Minustah en Haïti.

Actuellement seulement 5 casques bleus canadiens (sur 2,370) et 90 policiers (sur 2,376) sont déployés en Haïti. Dans le cadre éventuel de cette relève canadienne, 2,000 soldats et policiers canadiens, pourraient être déployés, toutefois rien n’a été encore arrêté sur le niveau de l'effectifs. D’autres sources parlent d’un millier d’hommes. 

En devenant le contingent majoritaire de la Minustah, le Canada en prendrait le commandement selon la règle. Outre l’intérêt du Canada pour un siège au Conseil de sécurité, l'usage du français par ses effectifs en Haïti, pourrait jouer en sa faveur, comme l'avait mentionné le Premier Ministre Justin Trudeau le mois dernier.

HL/ HaïtiLibre



Enregistrer un commentaire