lundi 25 avril 2016

Danton Leger rappelle TI BOULE et ses convocations à la Caserne Dessalines.-

Dans une déclaration faite au micro de Radio Maximum FM, Me Danton Leger reconnait qu’il n’y a pas de provision légale à la base de ses agissements. Cependant, il évoque la pratique. 

Et tout le monde connait la pratique en Haiti : l’Arbitraire de l’Etat traditionnellement Policier depuis 1804!
Sur ce point Me Danton Leger a parfaitement raison. Car, ses invitations rappellent les convocations à la Caserne Dessalines au temps du Colonel Albert Pierre alias “TI BOULE”. 
Le citoyen qui recevait une fameuse invitation de la Caserne Dessalines “pour affaire lui concernant” savait que ses droits allaient être bafoués. Si pour des raisons d’intérêts, quelques victimes de PAPA DOC - surtout celles de la presse deviennent amnésiques, il est un devoir pour le citoyen de l’ère démocratique de ne peut pas accepter la répétition de telle pratique en Haiti.

Il est inconcevable dans un Etat de droit qu’une autorité décide de convoquer un citoyen comme bon lui semble, de façon fantaisiste en dehors de la loi, juste pour se faire une réputation. En terme d’investissement, aucun homme d’affaire important ne viendra s’installer dans un pays où le premier quidam qui obtient une nomination au Parquet peut l’interpeller sans raison valable, au point de menacer sa liberté, ses droits et ses biens.
Cyrus Sibert, Cap-Haitien, Haiti
25 Avril 2016
reseaucitadelle@yahoo.fr
@reseaucitadelle
Enregistrer un commentaire