mercredi 13 avril 2016

‪#‎Haiti‬, Pédophilie, Eglise Catholique et rentes humanitaires :

Au moment où les évêques français décident de supporter toutes les victimes d’abus sexuels dans leur juridiction, on se demande “jusque à quand la Conférence des Evêques d’Haiti continuera t-elle à garder silence dans l’Affaire Michael Geilenfeld, ce missionnaire catholique américain que l’Archidiocèse de Port-au-Prince avait accueilli en Haiti en 1985 et qui depuis est accusé à plusieurs reprises (7 fois) d’abus sexuels sur des enfants démunis des quartiers pauvres de la capitale? En 31 ans, jamais la Conférence Episcopale d’Haiti n’a adopté un comportement responsable demandant des explications aux religieux et aux autorités responsables sur les allegations entourant ses maisons d’accueil pour enfants. Il est inconcevable que l’Eglise haïtienne accueille et légitime n’importe qui sans “background check” en échange de “rentes humanitaires.”

Cyrus Sibert, Cap-Haitien, Haiti 
@reseaucitadelle  


Enregistrer un commentaire