mercredi 6 avril 2016

#Haiti : Privert tente pour la 3e fois de falsifier des données administratives à des fins politiciennes.-


Depuis son arrivée à la tête de l’Etat d’Haiti, le Président Jocelerme Privert qui normalement devrait être un rassembleur, un homme d’ouverture et de consensus, se livre à des acrobaties politiciennes visant à justifier une campagne de persécution contre ses prédécesseurs.  

Tout d’abord, il déclare que les caisses de l’Etat sont vides et annonce un déficit budgétaire. Affirmation légère qui a été démontée et prouvée sans fondement.

Ensuite, monsieur Privert déclare que 95% des contrats signés dans le cadre du Programme PétroCaribe sont non-conformes aux normes donc  irrégulières. Là encore, le Chef de l’Etat oublie que les contrats dont il fait mention ont été signés par l’ex-Premier Ministre Jean Max Bellerive; son ami Prévalien qui occupe actuellement le poste de Directeur de son Cabinet au Palais National. A l’arrivée du Premier Laurent Lamothe, il n’a fait que réévaluer certains d’entre eux; mais, continuité de l’Etat oblige, il ne pouvait pas les résilier unilatéralement sans entrainer des conséquences graves pour l’Etat d’Haiti en terme d’obligations contractuelles.  

La dernière invention en date du Président Privert est la falsification des informations concernant l’exécution des projets de construction de 19 stades et 10 Petits centres multi-sports par l’Administration Martelly-Lamothe. Et sur ce point, le Président Privert ne s’est pas montré aussi fameux qu’on le dit.

L’homme qui devrait penser plus à terminer les élections se lance dans des opérations de manipulation et de mauvais calculs en vue de justifier son projet de persécuter les membres de l’Administration Martelly/Lamothe.

Car, comment comprendre que Jocelerme Privert, homme de chiffres, utilise 13,744,040, soit le montant total pour la construction de 8 stades et de 10 petits centres multi-sports comme prix unitaire de chaque stade?

Or, il est clair dans les rapports officiels de l’Etat que le programme de construction des stades était divisé en 2 étapes: 
1ère étape - Un contrat de 5,295,240 pour la construction de 10 stades;
2e étape - Contrat de construction de 8 stades et de 10 petits centres multi-sports pour la somme de 13,744,040 dollars américains. 

Parmi les 8 stades, le Parc Sainte Thérèse. 

D’où vient cet entêtement du Président de la République à fabriquer de fausses informations pour accuser ses prédécesseurs et intoxiquer l’opinion publique grâce au triste service d’accusation mensongère que fournissent certains travailleurs de médias?

Cette pratique du Président Privert visant à manipuler des données en vue de discréditer ses prédécesseurs et de justifier ses projets de répression politique annonce ce que serait une Commission de Vérification Electorale. Car, comme l’ont si bien dit les représentants du PHTK, le Président de la République place déjà Jovenel Moise en 5e position, avant même la composition de la dite Commission de Vérification. De plus, il est bruit que des entités politiques seraient en train d’imprimer des faux procès-verbaux en République Dominicaine en vue de les insérer au Centre de Tabulation et de justifier leur projet politique de la Table-rase.

Le gouvernement en place risque de ne plus n’inspirer confiance. Trop d’anti-PHTK, trop d’anti-Martelly, trop d’anti-Lamothe au Palais national, trop d’anti-Élections au Gouvernement, au CEP et au Parquet de Port-au-Prince pour qu’on puisse s’attendre à la poursuite du processus électoral dans un esprit de consensus et d’entente nationale. On va devoir penser  à autre chose!

Cyrus Sibert, Cap-Haitien, Haiti
4 Avril 2016
reseaucitadelle@yahoo.fr
@reseaucitadelle





Enregistrer un commentaire