mardi 26 avril 2016

[Texte retrouvé] Haïti-MSPP : Faillite de l’administration des soins de santé dans les hôpitaux publics. (Texte de Cyrus Sibert/06-06-2014)

Haïti-MSPP : Faillite de l’administration des soins de santé dans les hôpitaux publics.

La situation dans le fonctionnement des hôpitaux en Haïti est extrêmement grave. Alors que le MSPP se félicite des progrès enregistrés dans le secteur sanitaire haïtien, chaque jour, des citoyens perdent leur vie, faute de service d'urgence. La qualité des interventions des médecins de service laisse à désirer. Conséquence, le nombre de citoyens haïtiens obligés de voyager pour raisons médicales est en nette augmentation. Malgré les préjugés de toutes sortes auxquels ils sont objet en République Dominicaine, nos malades préfèrent un séjour chez nos voisins dans l'espoir d'accéder à des soins de santé de qualité.

C'est inacceptable que la mission de santé de l'Etat haïtien soit réduite à une fonction de gestion des campagnes de prévention allant dans l'intérêt des bailleurs de fonds. Chaque jour des citoyens haïtiens se font tuer dans les hôpitaux haïtiens faute de soin de qualité. Ce problème doit-être adressé avec le plus grand sens de responsabilité et de sérieux.  

Le pullulement des écoles de médecine et de centres d'enseignement paramédical est pour beaucoup de ce constat. Il y a dans le pays plus de médecins piètres, incapables de diagnostiquer les cas les plus élémentaires. Il faut un travail de régulation dans ce secteur. La décision personnelle d'aller à l'école de médecine ne peut pas suffire pour autoriser n'importe qui à pratiquer la médecine sur des êtres humains en Haïti. La légèreté et le manque de sérieux chez certains travailleurs de santé prouvent qu'il y a un grave problème de déontologie. C'est qui explique que les anciens médecins haïtiens, même en route pour la retraite, continuent à nous épater.

Le Ministère de la Santé publique doit prendre le recul nécessaire pour équilibrer son travail. Il y a un grave problème dans l'administration des soins de santé dans les hôpitaux du pays. Des gens y meurent par négligence, lourdeur administrative, inertie organisationnelle, nonchalance, mépris, lenteur, faute de soin d'urgence, absence de personnel compétent…

D'une part, c'est bien de vanter les succès enregistrés dans des campagnes de vaccination et de prévention des MST/VIH/SIDA ; en revanche, il ne faut pas laisser passer sous silence ce dysfonctionnement dans l'administration des soins de santé. 

Le Ministère de la Santé Publique doit penser à mettre en place un Conseil National pour régler ce problème par l' « Evaluation des systèmes de soins, la Surveillance du respect de la déontologie médicale, la Supervision de l'octroi des  licences professionnelles, la répression des fautes professionnelles,… » 

Cyrus Sibert, RéseauCitadelle, 
Cap-Haitien, Haiti 
6 juin 2014
____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE COMBATTRE LES DEMAGOGUES DE DROITE ET DE GAUCHE , LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
But you can't fool all the people all the time."
 (
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
) dixit Abraham Lincoln.
Enregistrer un commentaire