mardi 31 mai 2016

Danton Leger, un outil de persécution politique selon Evans Paul

Danton Leger, un outil de persécution politique selon Evans Paul

En réaction à la mesure d’interdiction de départ prise à son encontre, l’ancien premier ministre Evans Paul dénonce le comportement de l’actuelle équipe au pouvoir qui, à son avis, est en train d’utiliser le chef du parquet de Port-au-Prince comme un outil de persécution politique contre d’anciens hauts fonctionnaires de l’Etat.

Qualifiant ces manœuvres du président provisoire de politiquespaille pistache, l’ancien chef de gouvernement sous l’administration de Martelly qui intervenait sur les ondes de la radio Scoop ce mardi a critiqué vertement Me Jean Danton Leger qui, dit-il, semble oublier ses attributions à la tête du parquet de Port-au-Prince pour se laisser manipuler par le président Privert.

Se montrant peu paniqué face aux agissements du régime en place et rejetant le rapport de la commission de vérification électorale ayant évoqué bizarrement un vote zombie dans le processus électoral entamé en 2015, Evans Paul lance un appel à la mobilisation populaire pour faire échec à l’agenda de l’équipe au pouvoir.
Publié par 
Enregistrer un commentaire