lundi 30 mai 2016

Flash!!! Danton Leger promet justice à Robert Marcello.-

Même quand on condamne certains excès de pouvoir de Me Danton Leger, il faut avoir le courage de reconnaitre son dynamisme contre la détention préventive prolongée et surtout sa volonté de faire respecter le droit de propriété. Nous saluons sa décision d’annoncer sur Radio Vision 2000, ce 30 mai 2016, un suivi dans l’enquête sur l’assassinat de Robert Marcello.
————————————-
#Haiti : Justice pour Robert Marcello, assassiné le 12 janvier 2009 par la mafia qui détournait les fonds PetroCaribe sous la Présidence de René Préval. Il est donc inconcevable que des Sénateurs comme Youri Latortue et Steven Benoit enquêtent sur ces fonds sans aborder l’assassinat de cet homme honnête qui refusait de cautionner les acquisitions de matériels de CNE sans appel d’offre et d’autres actes de malversation ou de détournement de ressources de l’Etat. 
Dans un article de LeNouvelliste, nous lisons : “Méthilde Marcello était le seul membre de la famille de M. Marcello qui vivait encore en Haïti. Son départ précipité - qui ressemble à s'y méprendre avec une fuite en exil - est intervenu après la désignation de Jude Célestin, directeur général du CNE, comme candidat de Inite pour les prochaines présidentielles. La clameur publique avait toujours établi un lien entre le Centre National des Equipements (CNE) et la disparition de Joseph François Robert Marcello qui dirigeait le jour de sa disparition la Commission Nationale de Passation de Marché.”
Peut-on enquêter sur PetroCaribe sans faire la lumière sur le kidnapping de Robert Marcello, ce cadre intègre porté-disparu parce qu’il ne voulait pas valider des contrats sans appel d’offre? 

Robert Marcello est une victime des dinosaures de Préval qui dirigent aujourd’hui cette transition de 120 jours. Le criminel doit-être parmi eux.
Cyrus Sibert, Cap-Haitien, Haiti
28 Mai 2016
reseaucitadelle@yahoo.fr
@reseaucitadelle
Enregistrer un commentaire