lundi 30 mai 2016

Haïti risque fortement d’avoir à reprendre le processus électoral après la vérification des élections controversées de 2015


Dépêches

Haïti risque fortement d’avoir à reprendre le processus électoral après la vérification des élections controversées de 2015


P-au-P, 30 mai 2016 [AlterPresse] — La reprise du processus electoral controversé de 2015 est une option qui est désormais sur la table à l’issue des travaux de la Commission indépendante d’évaluation et de vérification électorale (Cieve), dont les constats au Centre de tabulation des votes (Ctv) sont accablants, selon des données qu’a pu obtenir AlterPresse.

Seulement 1% de l’échantillon de 3210 Procès verbaux (Pv) analysés est conforme à la feuille de comptage, c’est-à-dire les Pv dont les informations de votes sont conformes a la liste d’émargement, selon les données consultées par AlterPresse.

La saisie des données montre aussi, entre autres, que seulement 9% de ces 3210 Pv sont accompagnés de la liste électorale partielle correspondante.

En outre, sur ce même échantillon de 3210 Pv analysés, des éléments manquants ont été constatés sur 42.9%.

Tenant compte de ces données manquantes et du déficit de conformité de certains indicateurs de fiabilité du processus électoral, les commissaires se trouveraient dans l’impossibilité de porter un jugement exhaustif et objectif sur le processus électoral.

Toute appréciation des résultats et du score des candidats devient hasardeux, hypothétique et même imprudent, estiment des techniciens qui ont travaillé sur le dossier.

Dans ces conditions, la Cieve pourrait être amené à recommander de reprendre le processus sur des bases plus objectives, plus fiables et plus rigoureuses pour permettre la mise en confiance de tous les acteurs.

Selon nos sources, c’est le seul moyen de garantir l’expression d’un processus électoral crédible, honnête et transparent selon le principe universellement admis : un homme, un vote.

La remise du rapport de la Cieve au président Jocelerme Privert est prévu à 16:00 heures ce 30 mai, comme convenu avec Daly Valet, officier de liaison entre la présidence et la Commission, lit-on dans une correspondance de la Cieve adressée au secrétaire général à la présidence, Anthony Barbier.

« La Commission souhaiterait pouvoir avoir un entretien préalable avec son Excellence Monsieur Jocelerme Privert aux fins de l’informer personnellement de la teneur dudit rapport ».

« Il n’ y a pas de raison de s’inquiéter à la veille de la remise du rapport de la commission de vérification électorale », a estimé le député d’Aquin Jean Robert Bossé à l’émission TiChèzBa sur la station en ligne AlterRadio. [apr 30/05/2016 14:00]
____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, But you can't fool all the people all the time."
 (Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
) dixit Abraham Lincoln.
Enregistrer un commentaire