vendredi 3 juin 2016

[Audio] #Haiti : Privert, ses dérives et abus cautionnés par Radio Kiskeya, RNDDH et les faux démocrates.-

Violations des droits humains, emprisonnement illégal, un Conseil de la Banque Centrale installé illégalement, un Chef de la Police imposé arbitrairement sans le parlement, un ambassadeur de facto à l#OEA  sans approbation du Sénat, banalisation de la Cour de cassation et du pouvoir judiciaire, des décaissements de fonds publics en violation des procédures administratives, clientélisme politique, chasse aux sorcières, en moins de 4 mois, le Président Jocelerme Privert offre une vraie performance de dictateur qui prouve que l’autoritarisme ou le totalitarisme de type duvalieriste est toujours possible en Haiti. Triste de voir que des médias comme Radio Kiskeya, des organisations de droits humains comme le RNDDH et des organisations de la société civile comme l’Initiative citoyenne sont assez dénaturés pour le supporter dans cette voie répressive et arbitraire. Les progrès démocratiques ne sont pas irréversibles. Les vrais démocrates doivent-être vigilants. 
Cyrus Sibert, Cap-Haitien, Haiti (2 juin 2016)
reseaucitadelle@yahoo.fr
@reseaucitadelle
Enregistrer un commentaire