vendredi 17 juin 2016

#Haiti : Le Haut Commandement de la PNH, embarrassé par le pouvoir de facto de Jocelerme Privert.-

Des Hauts gradés de la PNH se disent embarrassés avec les cortèges d’Unités spécialisées de la police conduisant un Président de facto, qui a reconnu que son mandat a pris fin, dans les bureaux sacré du Palais National, siège suprème de la représentation de l’Etat d’Haiti.
Selon eux, l’unique composante de la force publique qui n’a jamais fait de coup d’Etat, projette aujourd’hui l’image des hommes du Général Cédras et/ou de Major Michel François après le coup d’Etat du 30 septembre 1991.
Une situation difficile pour le moral des policiers et surtout des officiers supérieurs du Haut commandement qui se voient en pleine illégalité, dans une logique d’emploi de force légitime au profit d’autorité illégitime.
S’il est justifié de garantir la sécurité de tout ancien Chef d'Etat, le fait de le conduire au siège de la Présidence est une ligne qu’il ne fallait pas dépasser.
Même quand un pustchiste comme le colonel Himmler Rébu, habitué avec l’établissement de couvre-feu et les interdictions de port d’arme à feu, n’y voit pas d’inconvénient, les collègues du Commissaire Michael Gédéon qui ont toujours oeuvré pour une police civile apolitique se disent impatients de voir leur Commandant en Chef conseiller gentiment à l’ancien Président d’attendre la décision du Parlement en dehors des Bureaux du Palais gardé par la PNH.
A son âge, Monsieur Privert devait avoir la décence de ne pas embarrasser la police encore plus son poulain Gédéon à ce point. De plus, un ancien législateur et bon patriote doit pouvoir aider la force publique à ne pas retomber dans les pratiques anciennes de bras armés utilisé dans des confrontations politiques ou mis au service de pouvoir illégal et illégitime.
Une situation qui devient de plus embarrassante après les communiqués du Bureau de l’Assemblée Nationale et du Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire (CSPJ) constatant la fin du mandat du Président Privert depuis le 14 juin 2016.
Cyrus Sibert, Cap-Haitien, Haiti
17 juin 2016
reseaucitadelle@yahoo.fr
@reseaucitadelle
Enregistrer un commentaire