vendredi 17 juin 2016

Le Président du CSPJ réclame une réunion entre les 3 pouvoirs sur la fin du mandat de Jocelerme Privert.-

#Haiti : Le Pouvoir judiciaire co-dépositaire de la Souverainté nationale réclame une réunion entre les trois (3) pouvoirs sur la crise née de l’échéance du mandat de 120 jours, de Jocelerme Privert.-
-------------------
Sénateur Ronald Larêche
Palais Législatif.-
Monsieur le Président a.i.-
Le Pouvoir judiciaire représenté par le Conseil Supérieur du pouvoir Judiciaire (CSPJ) vous présente ses compliments et s’empresse de vous inviter à vous réunir, dans le plus bref délai, au nom des intérêts supérieurs de la Nation, entre les représentants des trois (3) pouvoirs constitués de l’Etat, dont le Pouvoir Judiciaire, co-depositaire de la Souveraineté Nationale, en vue de parvenir à un dénouement heureux à la crise née de l’écheance du mandat de 120 jours, ce mardi 14 juin 2016, du Président Provisoire de la République, Monsieur Jocelerme Privert.
le Pouvoir Judiciaire, au regard des articles 59, 59.1 et 60 de la Constitution, au même titre avec l’Executif et le Législatif, ne saurait ni ne pourrait rester indifférent face à cette crise qui met en péril les valeurs républicaines et menace la Souveraineté nationale.
Aussi, monsieur le Président a.i., le Pouvoir Judiciaire entend-il jouer sa partition au plus haut niveau, en vue de s’engager dans des discussions, au plus vite avec les deux autres Pouvoirs également co-dépositaires de ladite Souveraineté. Ces discussions doivent aboutir inévitablement à ce dénouement heureux que nous souhaitons tous, au bénéfice de la Patrie commune dont nous sommes les dignes Fils.
Confiant que vous avez compris le bien-fondé de sa démarche, le Pouvoir Judiciaire vous renouvelle, Monsieur le Président a.i. l’expression de ses partiotiques salutations.
Me Jules Cantave, Président du CSPJ.
Enregistrer un commentaire