vendredi 3 juin 2016

L’#OEA vers l’application de la Charte démocratique contre le gouvernement intérimaire d’#Haiti.-


L’#OEA prépare une résolution recommandant l’application de la Charte démocratique contre le gouvernement intérimaire d’#Haiti.-

Une proposition de résolution circule à l’OEA en faveur de la poursuite du processus électoral en Haiti. Le Conseil Permanent de l’organisation hémisphérique se réunira très bientôt sur le cas d’Haiti.

Parmi les pays actif sur ce projet, Canada parle sans ambiguïté en faveur de la poursuite du processus électoral initié en 2015. 

Les idées fortes qu’on peut retrouver dans les documents en circulation:

1- Que l’OEA vote une résolution condamnant la volonté du président Jocelerme Privert d’aller au delà des 120 jours;

2- L’obligation pour Haiti d’achever le processus électoral initié en 2015 avec un second tour Jovenel/Jude, suivant les résultats du CEP;

3- L’application de la Charte démocratique contre les autorités de facto d’Haiti qui appliquent une stratégie dilatoire pour garder le pouvoir en dehors des élections.

Le rapport de la CIEVE n’a pas apporté grande chose aux observateurs internationaux qui sont conscients des déficiences techniques du système électoral haitien. Il faut l’améliorer et terminer le processus électoral. 

Selon un cadre international, une Commission technique qui rapporte que des mandats se vendaient sans apporter de preuves n’a fait qu’adopter les opinions des membres de ce secteur qui cherchait à annuler les élections. Même dans le rapport de la CIEVE, le résultat reste inchangé : Jovenel Moise 32% , Jude Célestin 25%. C’est aussi la tendance des élections municipales et législatives. 

Cyrus Sibert, Washington D.C.
3 juin 2016
@reseaucitadelle  



Enregistrer un commentaire