lundi 25 juillet 2016

Daniel Supplice, Duvalier et le commerce des paysans travailleurs haitiens dans les batayes.-

Le professeur Daniel Supplice ne se rend-il pas compte que ses déclarations dans la presse, même quand elles seraient fondées, ont servi à justifier la politique migratoire — souvent discriminatoire ou raciste — de la République Dominicaine contre les ressortissants haïtiens et surtout contre les dominicains d’origine haïtienne?
On se demande, si le Professeur Supplice ne dispose pas dans ses fameuses archives personnelles, des copies de contrats entre son ami-protecteur Jean-Claude Duvalier et le Président Dominicain Joachim Balaguer sur les ventes de paysans haïtiens dans les batayes, les fameux braceros.
Faut-il rappeler qu’au début des années 80s, en cette période florissante des relations haitianodominicaines basées essentiellement sur le commerce des travailleurs agricoles haïtiens, Daniel Supplice, l’ami personnel du Président A vie Jean-Claude Duvalier était à la tête des ministères de l’intérieur, des Affaires Sociales, après un long passage dans la diplomatie.
Son CV publié sur le web rapporte : “J’ai occupé les postes suivants : Consul général à Tokyo, Japon (1973-1974) ; Premier secrétaire, ambassade d’Haïti, Rome, Italie (1974-1976) ; Premier secrétaire, ambassade d’Haïti, Mexico, Mexique (1976-1977) ; Directeur général adjoint de l’Immigration et de l’Emigration (1977-1979) ; Directeur général de l’Immigration et de l’Emigration (1979) ; Sous-Secrétaire d’Etat de l’Intérieur et de la Défense nationale (1979-1981) ; Sous-Secrétaire d’Etat des Affaires sociales (1981-1983) ; Secrétaire d’Etat des Affaires sociales (1983-1985) ; Secrétaire d’Etat de l’Immigration et de l’Emigration (1985) ; Secrétaire d’Etat de la Sécurité sociale et du Logement (1985) ; Ministre des Affaires sociales (1985-1986)"
Enregistrer un commentaire