Follow by Email / Suivez nous par Email.-

mercredi 31 août 2016

#Haiti : @YouriLatortue cherche un prétexte pour abandonner @MoiseJovenel.—-

Son objectif principal : Garder @LaurentLamothe loin de la campagne, l’empêcher d’être sur le terrain avec le candidat du PHTK et d’avoir contact avec le peuple.-
Comment comprendre cette déclaration du Sénateur Latortue dans le Journal en ligne RezoNodwes tenant à “prévenir le candidat des Tèt Kale qu’il pourrait le lâcher à n’importe quel moment, s’il apprend qu’il accueille dans les rangs de son équipe des personnalités ayant les mains trempées dans la corruption, particulièrement les gens qui ont été indexés par les enquêteurs de la Commission sénatoriale qu’il dirige”?
Le Sénateur Latortue oublie t-il que son rapport n’a pas encore été adopté par l’Assemblée des Sénateurs qui exige que l’enquête soit approfondie?
Le Docteur en Droit Youri Latortue sait pertinemment que suivant le principe élémentaire de la présomption d’innocence, les accusés sont des présumés innocents jusqu’à ce qu’un Tribunal les déclare coupables?
On ne peut pas minimiser ce réflexe dictatorial du Sénateur de l’Artibonite qui se croit au-dessus des institutions et continue à accuser des citoyens en dépit des preuves. Son entêtement devient un cas clinique qui mérite traitement.
Le candidat à la Présidence Jovenel Moise doit se préparer à avancer sans Youri Latortue; Car, il est clair que le transfuge exécute une stratégie consistant à l’affaiblir en créant des agitations gratuites au milieu de la campagne électorale. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il a publié avec empressement ce rapport inachevé sur PetroCaribe, truffé d’accusations non-fondées et mensongères. L’objectif principal était de garder l’ancien Premier Ministre Lamothe loin de la campagne, l’empêcher d’être sur le terrain avec le candidat du PHTK, le garder loin du peuple.
Le comble, Monsieur Latortue parle de la droite haïtienne; il veut renforcer la droite grâce à l’argent de Chavez, un radical de la gauche sud-américaine. De quelle droite??? Il n’y a pas encore de droite ni de gauche en Haiti. Il n’y a que des démagogues, des affairistes, tous des parasites de l’Etat, des étatistes et une petite minorité de leaders de bonne foi qui subissent la terreur des populistes, des néo-féodaux et/ou des rétrogrades.
TET KALE regroupe des gens de gauche comme de droite; il a appliqué des programmes de gauche comme EDE-PEP et de droite comme le renforcement de la PNH, le retour de l’Armée.
Le Sénateur Latortue doit se ressaisir. Il n’y a rien d’humiliant à reconnaitre ses erreurs en adoptant des mesures correctives pour l’avenir. Si l’erreur est humaine, y persévérer est diabolique donc suicidaire.
Cyrus Sibert, Cap-Haitien, Haiti (31 Aout 2016)
reseaucitadelle@yahoo.fr // @reseaucitadelle

#Haiti : A coté d’Aristide, Maryse Narcisse, de plus en plus petite.-

A chaque sortie d’#Aristide au coté de Maryse Narcisse, on voit plus de curieux, de journalistes que des électeurs; et la candidate de Fanmi Lavalas est effacée comme un enfant en présence de son père, une secrétaire de bureau au service de son patron. En plus d’être une femme dans un pays de tradition machiste, le fait de se placer dans l’ombre d’Aristide l’empêche de projeter l’image d’une éventuelle cheffe d’Etat.— MAUVAIS CALCUL !!! Le peuple attend toujours qu’elle lui parle de sa vision et de ses projets pour le pays; non de Jean-Bertrand Aristide qu’il en a déjà soupé.
Cyrus Sibert, Cap-Haitien, Haiti (31 Août 2016)
reseaucitadelle@yahoo.fr / @reseaucitadelle

dimanche 28 août 2016

#Haiti-Sénat-PetroCaribe : Comme @ReseauCitadelle, LeNouvelliste parle de MAUVAISE ENQUÊTE.-

Le Journal Le @Nouvelliste qui relayait les accusations sans fondement du Sénateur Latortue sur PetroCaribe, parle de “MAUVAISE ENQUETE”; donc, adopte la même position sensée que @ReseauCiatelle qui dénonçait l’empressement abusif et préjudiciable du Président de la Commission Sénatoriale. —- Cet Editorial de Frantz Duval nous donne raison : 
Frantz Duval, Rédacteur en Chef du Journal LeNouvelliste.- 
« Sortir de la corruption commence par de bonnes enquêtes » .-
Publié le 25 août 2016 

Trois rapports, celui de la commission Ethique et Anticorruption du Sénat, dit rapport Latortue, celui de l’Unité centrale de renseignements financiers (UCREF) sur Jovenel Moïse et un de la Cour supérieure des comptes et du contentieux administratif, encore confidentiel, circulent dans les milieux intéressés depuis quelques jours. 

Entre les lignes, ces documents officiels laissent croire que des manquements, des malversations, des cas de corruption sont à déplorer dans la gestion des fonds PetroCaribe, dans celle des comptes en banque d’un candidat à la présidence et dans les affaires de l’Etat en général. 

Dans les trois rapports, il est recommandé de mettre l’action publique en mouvement contre des contrevenants. La corruption ou ce qui y ressemble n’a jamais été autant pointée du doigt que dans les pages de ces trois comptes rendus d’enquête. 

Que valent ces paroles d’experts ? Il est trop tôt pour le dire. Les rapports pourront-ils survivre à des contre-expertises ou à de simples questions ? Il faut attendre pour voir. 

Le problème avec la corruption c’est que, comme pour les zombies que peu ont vus, tout le monde en parle, sans pouvoir aller jusqu’au fardeau de la preuve et à des condamnations actées. 

La faiblesse de nos institutions est telle que personne ne peut se lever et dire de telle affaire dont on parle beaucoup : voici le coupable, il a été jugé et condamné. Des années que cela dure. 

Certains disent que c’est le courage et la volonté qui font défaut ici. D’autres croient que l’incapacité ou le refus de mener des recherches méthodiques participe de notre façon de mouiller sans noyer la bête hideuse qu’est la corruption de peur de la terrasser pour de bon. 

Okenn sourit pa vle bouche twou kote li wè rat pase. Yon jou la bezwen’l tou », soutiennent les plus avertis de nos mœurs séculaires.En Haïti, les arrière-pensées font le lit de l’impunité. La force de notre conviviale sitirans vient du fait que chak moun gen yon grenn zanno kay òfèv.Au final, il y a rarement des coupables, peu de leçons apprises et aucun redressement. 

AUTEUR: Frantz Duval 
duval@lenouvelliste.com 

- See more at:

samedi 27 août 2016

Les Parlementaires Bélizaire et Latortue qui n’ont pas contrôlé ni renforcé l’Etat, accusent tout le monde.-

#Haiti est un pays spécial où des parlementaires qui n’ont pas fait leur travail peuvent se présenter en citoyen victime blâmant des anciens gouvernants.— L’ancien Député Bélizaire qui a passé 4 ans à manifester dans les rues de la capitale, à provoquer les forces de l’ordre avec son arme de guerre et même à faire la grève de la faim, au lieu de voter des lois pour renforcer l’Etat et l’Administration publique, a pu se présenter sur les grands médias de la capitale haïtienne pour critiquer, comme le simple citoyen, le dysfonctionnement de l’Etat. On semble oublier que Arnel Bélizaire était député du peuple et qu’il n’a pas fait son travail de contrôle. On peut dire pareil pour Youri Latrotue qui à toujours été au pouvoir de 2004 à nos jours, d’abord avec son oncle Gérard Latortue à la Primature, au Sénat, au Palais National avec le Président Michel Martelly.

Cyrus Sibert, Cap-Haitien, Haiti
27 Août 2016
reseaucitadelle@yahoo.fr
@reseaucitadelle

vendredi 26 août 2016

#Haiti : Documents-preuves que Lamothe n’a pas antidatés des contrats PetroCaribe.-

Ces documents prouvent que les contrats sur le Lycée Pétion, le Lycée Toussaint et le Marché Fontamara ont existé depuis décembre 2012. Alors que le projet du Marché de Fontamara figurait dans la résolution PetroCaribe du 21 décembre 2012, le démarrage de la construction des deux lycées était financé par le Fonds de Développement Territorial du Ministère de la Planification. 1- Pour le Marché Fontamara, on ne peut pas parler d’antidater, car il figurait dans la résolution PetroCaribe. 2- Si les noms des deux lycées ont figuré pour la 1ère fois dans une résolution PetroCaribe en décembre 2013, cela ne signifie pas qu’ils n’existaient pas avant. Le Conseil des Ministres voulait s'assurer qu’il y avait assez de fonds disponibles pour leur achèvement. Ainsi, Laurent Lamothe n’a pas violé la loi des passations de marchés de 2009, en antidatant des contrats sur le Lycée Pétion, le Lycée Toussaint et le Marché Fontamara, comme il est stipulé à la page 85 du rapport de la Commission du Sénat sur PetroCaribe. Il ne pouvait pas antidater des projets déjà démarrés donc en voie d’exécution.
Cyrus Sibert, Cap-Haitien, Haiti (26 Août 2016)
reseaucitadelle@yahoo.fr / @reseaucitadelle


______________________________
Page 85 du Rapport Youri Latortue accusant injustement l’ex-Premier Ministre Laurent Lamothe.

Ce qu’il faut retenir de l’intervention de l’ex-Député Arnel Bélizaire sur Radio Vision 2000, ce 26 Août 2016.-

1- Monsieur Bélizaire ne “sait pas si les deux Youri, LATORTUE et MEVS, ont échangé des emails sur les recommandations juridiques du Rapport Final”, son travail ayant été uniquement technique. Donc, son Rapport technique a été acheminé directement au Président du Sénat, Monsieur Ronald Larêche.
2- L’ex-Député de Delmas aurait fait un travail de bonne foi consistant à constater “ce que la loi dit ”, “les documents disponibles pour les projets” et à signaler ce qu’il croit être des anormalies — soit une différence simpliste entre “ce que la loi dit” littéralement et “ce qu’il a pu constater”.
Remarque : Les lois sont rarement claires. Il y a toujours des non-dits, des vides juridiques qui recommandent une certaine expertise permettant de mieux saisir les sens ou de comprendre les références à d’autres textes de loi sur la matière.
3- Monsieur Bélizaire exprime des doutes et s’est même posé la question : “Est ce qu’une main méchante au sein de certaines institutions n’a pas manipulé des dossiers pour faire du tort à des anciens responsables de l’Etat?”. Sur ce point, il n’y est pour rien; car sa mission et celle des jeunes étudiants qui l’ont accompagné était de travailler sur les documents “disponibles”.
Remarque : En Avril 2015, alors que la Cour Supérieur des Comptes enquêtait sur la gestion de l’ex-Premier Ministre Laurent Lamothe, le Ministre de la Planification d’alors, Yves Germain, avait écrit à la Cour Supérieure des Comptes pour signaler “l’absence de rapports” sur les projets post-Sandy. Pourtant, les rapports en question existaient et se trouvaient dans les archives de son Ministère, du Ministère des finances et du Ministère des Travaux Publics. Cette initiative suspecte avait causé préjudices à Monsieur Lamothe qui voulait se présenter comme candidat à la Présidence d’Haiti.
4- Monsieur Belizaire n’a pas trop interprété. Il a juste signalé ce qu’il croit être des écarts entre ce que dit la loi et les documents mis à sa disposition. Il a signalé le conflit entre les LOIS et les RESOLUTIONS du Conseil des Ministres. Il a même signalé que l’actuel Premier Ministre Enex Jean-Charles et les ministres de son gouvernement sont en train de commettre les mêmes irrégularités.
Remarque : Ce constat fait sur le gouvernement de Monsieur Jean-Charles prouve que nous sommes en face d’un problème systémique, de dysfonctionnement de l’Etat plutôt que d’actes criminels.
5- Monsieur Bélizaire a malheureusement considéré comme irrégularités ou crimes des choix de politiques que lui et ses militants considèrent comme injustifiés. Il a pris l’exemple des Maisons d’accueil construites par le Premier Ministre Laurent Lamothe pour accueillir des personnes déplacées en cas d’urgence. Selon lui, l’Etat devrait renforcer les Eglises et les Ecoles qui servent déjà d’abris en cas de tempêtes tropicales et d’intempéries.
Remarques : Peut-on accuser de corruption, crime ou détournement de fonds des dirigeants qui ont adopté une politique publique différente de votre vision des choses ou idéologie politique? Les choix de politiques publiques constituent la base même de la politique et de la lutte pour le pouvoir. C’est au peuple de sanctionner les politiques publiques à travers les élections.
Conclusion :
A) Considérant que réellement, les deux YOURI ont échangé des emails entre eux, avec le Palais National et d’autres personnalités politiques ou du secteur privé; vu que dans une correspondance par email partagée avec négligence i.e. sans effacer les autres emails adresses en CC: (copie conforme), on peut constater qu’une personne dénommée Youri Mevs a adressé un courriel au Sénateur Youri Latortue, dont le sujet est “RESUME EXECUTIF TRAVAUX PETROCARIBE”, et dans lequel, on peut lire : “ C’est cette version que nous t’envoyons de suite. Y”, on peut se demander si l’ex-Député ne s’est pas fait manipuler. Son enquête ayant servi de base pour persécuter certaines personnalités.
B)- Monsieur Bélizaire qui présente Jean Max Bellerive comme un protégé de la famille MEVS prouve son ignorance des conflits, rivalités, ou mésententes qui peuvent traverser les grandes familles haïtiennes. Car, Bellerive peut-être l’homme de certains MEVS tout en étant l’ennemi d’autres MEVS. De plus, il a commis l’erreur de se positionner dans le conflit qui oppose des clans économiques pour le contrôle des activités portuaires en accusant le Groupe Bigio du port Lafito de se servir des fonds de l’Etat pour construire un port privé. Ce qui est faux.
Pour comprendre ce dossier lisez :#Haiti : Guerre ouverte entre Bigio et Baussan pour le contrôle des ports.-
C) Le Député Arnel Bélizaire qui a lu, sur les ondes, les recommandations de son propre rapport d’enquête dite technique, n’a jamais exigé des poursuites judiciaires précipitées. Il a plutôt fait des recommandations afin de corriger les dysfonctionnements administratifs, reformer les lois d’urgence et de passation de marché public. Aussi, a t-il demandé que les auteurs de fautes administratives, de fautes administratives graves et de crimes financiers soient identifiés et sanctionnés.
Normalement, s’il n’y avait pas une motivation politicienne de la part du Sénateur Youri Latortue, les conclusions finales de ce Rapport seraient de lancer une enquête administrative approfondie suivie d’un Tribunal Administratif spécial avec des professionnels du droit administratif ou de l’Administration publique en vue de différencier les crimes financiers des négligences administratives, des fautes administratives, des dysfonctionnements de l’Administration publique, des pratiques courantes basées sur des vides et des non-dits juridiques, avant de parler de poursuites judiciaires pour les cas avérés de crime financier.
Haiti est un pays spécial où l’ancien Député Bélizaire qui a passé 4 ans à manifester dans les rues de la capitale, à provoquer les forces de l’ordre avec son arme de guerre et même à faire la grève de la faim, au lieu de voter des lois pour renforcer l’Etat et l’Administration publique, a pu se présenter sur les grands médias de la capitale pour critiquer, comme le simple citoyen, le dysfonctionnement de l’Etat. On semble oublier que Arnel Bélizaire était député du peuple et qu’il n’a pas fait son travail de contrôle. On peut dire pareil pour Youri Latrotue qui à toujours été au pouvoir de 2004 à nos jours, d’abord avec son oncle Gérard Latortue à la Primature, au Sénat, au Palais National avec le Président Michel Martelly.
Cyrus Sibert, Cap-Haitien, Haiti (26 Août 2016)
reseaucitadelle@yahoo.fr / @reseaucitadelle
Conclusion du Rapport d’Enquête de Arnel Bélizaire.


jeudi 25 août 2016

Remarques de Cyrus Sibert sur le tacle du Sénateur Youri Latortue dans LeNouvelliste.-

En réponse au tacle du Sénateur Youri Latortue contre ma personne dans LeNouvelliste, je ne répliquerai pas qu’il était sous les bottes du Président Michel Martelly durant les 4 années qu’il a défendu le pouvoir TET-KALE. Car, dans une démocratie, il est normal d’avoir une position et de la défendre.
Lancer des attaques personnelles contre un citoyen parce qu’il a une opinion divergente est un acte d’intimidation. De plus, au soir du mardi 23 Aout 2016, le Sénat a, comme @ReseauCitadelle, constaté le caractère incomplet du Rapport de sa Commission sur PetroCaribe.
S’il est bien d’enquêter sur l’utilisation de ces fonds, il fallait empêcher que ce travail noble soit instrumentalisé à des fins politiciennes comme enterrer politiquement un groupe de citoyens injustement dans l’unique objectif ouvrir la voie à d’autres. Les preuves que fournissent des compagnies et les personnalités accusées prématurément sur les médias et dans la presse, prouvent que nous avions raison d’être sceptique.
Comme toujours, RESEAUCITADELLE s’est démarqué des idées dominantes et/ou reçues relayées à tort par la presse traditionnelle. Nous continuerons de jouer notre rôle d’équilibre indispensable dans une démocratie et dans un Etat de droit.
Cyrus Sibert, Cap-Haitien, Haiti (25 Août 2016)
reseaucitadelle@yahoo.fr / @reseaucitadelle

mercredi 24 août 2016

#Haiti : Preuves que Youri Latortue n’a pas dit la vérité sur le prix de la place Hugo Chavez.-

La Compagnie LA GENERALE CONSTRUCTION écrit au journaliste Gary Pierre Paul Charles pour corriger l’une des accusations mensongères inscrites dans les conclusions de la Commission Sénatoriale sur PetroCaribe. 
Contrairement aux insinuations de favoritisme lancées par des journalistes de Scoop FM, lors de l’intervention de l’ex-Premier Ministre Laurent Lamothe le 23 Août 2016, la Compagnie de l’Ingénieur Patrice Milfort, le mari de l’ancienne Cheffe du Cabinet du President Martelly, a construit la Place Hugo Chavez à très bon marché, soit un prix 2 fois inférieur à celui de la Place Boyer de Pétion-ville. 
Alors que la Place Hugo Chavez coute 3,589,872.64 dollars US pour une superficie totale de 40,500 métres soit 100$ US par mètre carré, le prix total de la Place Boyer construite par une autre firme est de 1,962,001.46 dollars U.S. soit 231 $ par mètre carré. Sur RadioVision2000, le Sénateur Latortue avait accusé Laurent Lamothe de surévaluer le contrat de construction de la Place Hugo Chavez. 
Pour répéter Lamothe : “encore une fois” — il est prouvé que le Sénateur Latortue s’est fait avoir par le travail orienté de l’ex-Député Arnel Bélizaire, truffé d’allégations haineuses, mensongères et sans fondement.
Cyrus Sibert, Cap-Haitien, Haiti (24 Août 2016)
reseaucitadelle@yahoo.fr / @reseaucitadelle  




#Haiti - Arnel Bélizaire, le principal concepteur du rapport @YouriLatortue sur PetroCaribe.-

Arnel Bélizaire confirme sur Scoop FM qu’il est à la base, le principal concepteur du rapport de la Commission @YouriLatortue sur PetroCaribe.
On n’a qu’à écouter l’intervention de l’ancien député de Delmas Arnel Bélizaire sur Radio Scoop FM, ce mercredi 24 Aout 2016, pour se rendre compte que le Sénateur Latortue est l’un des hommes les plus irresponsables qu’a connu Haiti. Ce leader du parti AAA pratique un populisme dangereux consistant à déléguer les responsabilités d’un pouvoir public aussi prestigieux comme le Sénat de la République à n’importe qui.
Sans compétences requises, Monsieur Bélizaire n’a pas seulement réalisé des visites de terrain, il a analysé des contrats et des dossiers techniques. Au micro de Gary Pierre Paul Charles, l’homme affirme que lui et ses militants ont passé des nuits blanches pour lire et réviser les contrats PetroCaribe. En clair, c’est son rapport. LE RAPPORT ARNEL BELIZAIRE, rédigé par YOURI MEVS et présenté par YOURI LATORTUE.
C’est le retour de la méthode du Général Prospère Avril qui, dans sa stratégie de manipulation, voulait confier le pouvoir d’Etat aux petits soldats, “la base de l’Armée”. On connait la suite, plus de chaine de commandement, des mutineries de soldats partout dans le pays, la “base de l’Armée” se rebellait, des soldats molestaient leurs commandants créant une situation d’insécurité pour les officiers. Conséquence : destruction des Forces Armées d’Haiti.
Ce n’est vraiment pas sérieux de traiter le Sénat haitien de la sorte. Le Sénateur Latortue traine définitivement la Chambre haute dans le ridicule. On semble ignorer l’impact que ce scandale peut avoir sur l’image d’Haiti. Partout dans le monde où l’on racontera qu’une enquête technique du Sénat haitien a été sous-traitée à un homme de la réputation de Arnel Bélizaire et à ses militants de base fanatisés, on déduira que les haïtiens ont atteint l’apogée dans le ridicule.
Cyrus Sibert, Cap-Haitien, Haiti (24 Août 2016)
reseaucitadelle@yahoo.fr / @reseaucitadelle

Ce qu’il faut retenir de l’intervention du Sénateur Latortue sur Radio Vision 2000, ce mardi 23 Août 2016.-

1- Sénateur Youri Latortue a fait tout un amalgame sur Radio Vision 2000, entre déficience administrative, fautes administratives, fautes administratives graves et crime financier. Au départ, il accusait tout le monde de crime financier. Face à des preuves de plus en plus convaincantes, il se console sur ce qu’il croit être des manquements, cherche un sceau qui manque et va jusqu’à estimer personnellement la valeur des contrats. A bien l’entendre, on dirait qu’Haiti n’a jamais subi un tremblement de terre le 12 janvier 2010, que tous les batiments publics et leurs archives n'étaient pas sous les décombres, qu’il n’y avait aucune urgence de reconstruction.
2- Le Sénateur Latortue qui accuse tout le monde de ne pas respecter les procédures, cherche à imposer l’idée qu’au sein d’une enquête, on peut avoir des personnages intéressés ou des fanatiques. Or, il est connu de tous que le témoignage d’une personne et/ou le rapport d’une enquête dépend d’abord de la crédibilité et de la neutralité du témoin et des enquêteurs.
3- Le Sénateur Latortue s’est montré embarrassé par la présence de Madame Youri MEVS de SHODECOSA, un membre du secteur privé, au sein de la rédaction du rapport de la Commission Sénatoriale.
4- Le Sénateur tente de diaboliser des citoyens et journalistes hors de sa sphère d’influence qui depuis le début de son enquête avaient contesté ses pratiques consistant à lancer des accusations dans la presse avant même de contacter les personnes concernées pour avoir plus de détails sur certains dossiers. Alors que son Rapport a été transféré au Sénat, il se dit ouvert à des corrections. Une situation qui prouve qu’on est en face d’un Rapport inachevé. De plus, ce n’est pas normal, qu’une enquête du Sénat soit instrumentalisée par des groupes d’intérêts rivaux. Des compagnies qui n’ont pas obtenu de contrats tirent les ficelles pour acculer d’autres plus chanceuses.
5- Tout en signalant le caractère inachevé du rapport, nous pensons que cette enquête a permis à quelqu'un comme l'ex-Premier Ministre Laurent Lamothe de ne plus être considéré comme l’unique responsable de la Gestion des Fonds PetroCaribe. Avant, cet effort d’enquête, PetroCaribe voulait dire Laurent Lamothe. Aujourd’hui, on entend d’autres noms et ce que Youri Latortue reproche à Monsieur Lamothe est facilement démontable. D’ailleurs, pour preuve, il était très embarrassé quand l’ancien Premier Ministre à rectifier ses chiffres en direct, prouvant que même quand il parle beaucoup et utilise son talent d’orateur pour faire passer ses allégations non-fondées, il ne maitrise pas le dossier; il lui manque beaucoup de données.
6- Le Sénateur intoxique l’opinion avec des idées de poursuites judiciaires. Ce qui est totalement faux. Quand il y a fautes administratives, la loi prévoit qu’est ce qui doit-être fait. Jusqu’à date, la Commission Latortue qui a bien charmé son électorat n’a rien prouvé en termes de crime financier.
Si nous sommes perplexes face au travail de la Commission Latortue, c’est parce que nous sommes au courant des complots et projets politiques basés sur des alliances contre nature Lavalas/AAA, avec une femme comme trait d’union. Il fallait dans un premier temps neutraliser Guy Philippe et ensuite assassiner politiquement tout un groupe d’hommes et de femmes. Sans pitié pour les compagnies de construction contre lesquelles il réclament avec empressement des poursuites judiciaires, l’homme a adopté une méthode très compréhensive face à celles proches de Fami Lavalas et d’Aristide. Au micro de Valérie Numa, il a gentiment expliqué pourquoi ces gentilles compagnies n’ont pas pu continuer l'exécution de leur contrat.
Cyrus Sibert, Cap-Haitien, Haiti (23 Août 2016)
reseaucitadelle@yahoo.fr / @reseaucitadelle

lundi 22 août 2016

Haiti-PetroCaribe : Arnel Bélizaire a enquété pour les Sénateurs.-

L’ancien député Arnel Belizaire a rédigé le rapport d’enquête technique et de visite de terrain pour la Commission de Youri Latortue — L’ancien député de Delmas qui s’est toujours présenté comme ennemi juré du gouvernement Martelly/Lamothe a été désigné par le Sénat pour conduire une enquête technique et des visites de terrain sur les projets PetroCaribe; un travail qui devrait être réservé à des experts indépendants, neutres et qualifiés. Au bas du rapport technique, il est clairement mentionné : Rédigé par Arnel Bélizaire, Juillet 2016 (Voir photo de la page de couverture du document). En plus d’un membre du secteur privé pour la rédaction du rapport final, des enquêteurs fanatisés anti-Martelly/Lamothe??? On peut comprendre pourquoi il y a tant d’accusations mensongères dans les conclusions de ce rapport.
@reseaucitadelle

Pourquoi les conclusions du rapport Latortue sont-elles erronées?


Des membres du cabinet particulier de l’ex-Premier Ministre Laurent Lamothe expliquent pourquoi les accusations du Sénateur Youri Latortue sont irresponsables, légères, mensongères et diffamatoires.-

Le Secrétaire rapporteur de la Commission Sénatoriale PetroCaribe exclu ...


[Audio - RadioMega] ‪#Haiti : Le Sénateur (Nord-ouest) Onondieu Louis, le secrétaire rapporteur de la Commission Sénatoriale PetroCaribe, dément avoir rédigé le rapport. Comme tous les observateurs, il s’active à lire le document dans lequel il affirme avoir constaté des irrégularités.

dimanche 21 août 2016

#Haiti - PetroCaribe - Allégations anti-@LaurentLamothe ou le mensonge des armes nucléaires en Irak.-

Pendant 31 mois, le plus jeune Premier Ministre de l’histoire d’Haiti a encaissé toutes sortes d’attaques, sur les medias, l’accusant de détournement des fonds du Programme PetroCaribe. Imperturbable, le jeune homme d’affaire qui s’est engagé dans la politique haïtienne de façon désintéressée pour contribuer au développement de son pays a poursuivi la direction du gouvernement tout en se préparant à désavouer ses détracteurs, le moment venu.
Depuis décembre 2014, ces derniers contrôlent le gouvernement. Ils ont accès aux dossiers de l’Etat, exclu Laurent Lamothe et la majorité de ses fidèles collaborateurs; et ils savent pertinemment que l’homme a bien géré l’Etat durant les 31 mois passé à la Primature. Pourtant, refusant de reconnaitre le caractère infondé de leurs attaques, ils continuent de relayer les mêmes accusations mensongères et diffamatoires, offrant à l’équipe Lamothe des cibles faciles à détruire.
Les occidentaux qui ont attaqué l’Irak en 2003 sur la base d’accusations d'armes de destruction massive -- de projet d'armes nucléaires et chimiques, même après 10 ans d’embargo et d’inspection internationale, ont eu la grandeur d’âme de reconnaitre leur forfait. En Haiti, par jalousie, aigreur ou par méchanceté, les comploteurs continuent leur entreprise de destruction d’un homme de bonne volonté à sensibilité sociale qui ne cherche qu’à aider ces concitoyens à combattre la misère et le sous-développement au moyen de la bonne gouvernance et des nouvelles technologies.
Mais, Lamothe s’attendait à cela. Ayant bien maitrisé ses dossiers, il est prêt à prouver la méchanceté de certains hommes politiques haïtiens qui refusent l’intégration de tous les fils de la nation dans la gestion de la chose publique.
Dossiers pourtant disponibles au Ministère des Finances, de la Planification, à la Cour supérieure des comptes et dans les archives des “maitres d’ouvrages” comme les Ministères des Travaux Publics, de l’Agriculture, de l’Education, de la Santé, du BMPAD, et des compagnies de construction. Mais, il faut chaque fois qu’on les ignore, pour accuser de nouveau sans preuve, Laurent Lamothe, leur pire cauchemar politique.
Cyrus Sibert, Cap-Haitien, Haiti (21 Aout 2016)
reseaucitadelle@yahoo.fr / @reseaucitadelle

#Haiti : Rapport Mevs/Latortue? La famille Mevs se démarque des activités politiques de Youri Mevs!

Posted on 20 août 2016 by aladanel
Port-au-Prince, samedi 20 août 2016 (rezonodwes).- Dans une note parvenue à notre rédaction et adressée au journaliste Cyrus Sibert, des membres de l’une des plus grandes familles de la bourgeoisie haïtienne, Fritz Mevs, Grégory Mevs, Bernhard Mevs, Arielle Mevs et Coralie Mevs nient avoir participé à la rédaction du rapport de la Commission Sénatoriale présidée par le Sénateur Youri Latortue, comme l’a suggéré Sibert dans son article que vous pouvez lire en cliquant sur ce lien. https://rezonodwes.com/cyrus-sibert-le-rapport-de-la-commission-de-latortue-aurait-ete-redige-par- mevs/ .
Les signataires de la correspondance indiquent que le courriel en date du 17 août 2016, adressée à Youri Latortue, par Youri Mevs se référant au régime exécutif du rapport de la Commission transmis à cette occasion pour approbation, n’engage que la personne de Youri Mevs et la SHODECOSA qu’elle représente.
Cyrus Sibert avait fait état d’une correspondance entre une personne dénommée Youri Mevs et le Sénateur Youri Latortue, dont le sujet est “RESUME EXECUTIF TRAVAUX PETROCARIBE”, et dans laquelle on peut lire : “ C’est cette version que nous t’envoyons de suite. Y “. Le document, en pièce-jointe.
Le journaliste du Cap-Haïtien avait mentionné qu’il est clair que la version finale a été dictée par un MEVS qui travaille à la SHODECOSA. Ce qui a fait dresser les cheveux sur la tête de plusieurs membres de cette famille de la classe possédante haïtienne.
Dans le résumé exécutif, plusieurs personnalités et entreprises ont été épinglées, comme les ex-premiers ministres Laurent Lamothe et Jean Max Bellerive, la juge en fonction à la Cour Supérieure des Comptes Nonie Mathieu et plusieurs anciens ministres comme Wilson Laleau, Marie Carmelle Jean-Marie, Florence Duperval Guillaume et le nord’ouésien Hébert Docteur.

vendredi 19 août 2016

#Haiti - PetroCaribe : Le travail de la commission sénatoriale, vicié par des conflits d’intérêt !!!

La majorité des membres de la famille MEVS n’a rien à voir avec le rapport de la Commission Sénatoriale sur PetroCaribe. «…le courriel en date du 17 Aout 2016, auquel vous faites référence, adressé à Youri Latortue par Youri MEVS se référant au régime exécutif du Rapport de la Commission transmis à cette occasion pour approbation, n’engage que la personne de Youri MEVS et la SHODECOSA qu’elle représente », lit-on dans une note rectificative signée par Gregory MEVS.
On peut conclure que tous les MEVS n’ont pas pris part à la rédaction de ce Rapport Sénatorial.
Toutefois, on se demande s’il n’y a pas un conflit d’intérêt quand des membres du secteur privé haitien rédigent un rapport d’enquête du Sénat de la République impliquant des représentants de l’Etat ayant décidé sur des contrats mettant en face des entreprises privées dans une logique de concurrence.
La Commission Sénatoriale a t-elle lancé un appel d’offre pour ce service de rédaction ou s’agit-il d’influence occulte? Les sénateurs sont-ils au courant des conflits d’intérêts et même familiaux capables d’influencer son enquête contre des personnalités publiques comme Jean Max Bellerive, Laurent Lamothe, Madame Marie Carmelle Jean-Marie…
Dans le Journal LeNouvelliste.com de ce 19 Aout 2016, Madame Jean-Marie a déclaré : “ L’enquête vise quelques personnes et quelques ministères alors qu’on parle de près de deux milliards de dollars. Pourquoi n’ont-ils pas relaté certains gros contrats qui ont été passés, se demande l’ex-ministre, évoquant le cas du ministère des Travaux publics, Transport Communications qui avait utilisé entre 54 et 60% des fonds PetroCaribe. Elle regrette qu’aucun de ces contrats passé de gré à gré sous l’ère Martelly n’ait été mentionné ni des firmes telles que Estrella et Vorbe et Fils qui avaient bénéficié « de très gros montants ».”
En violation du principe de la personnalité de l’entreprise, ce rapport qui a passé sous silence les contrats obtenus par certaines compagnies recommande des poursuites judiciaires contre les “actionnaires” d’autres. Durant toutes ses interventions dans la presse, le Sénateur Latortue s’est montré plus intéressé par les poursuites contre des personnalités que par la manifestation de la vérité se trouvant “à portée de main”. Ce travail du Sénat qui normalement devrait être indépendant i.e. au-dessus des rivalités entre des membres du secteur privé, semble être utilisé par certains secteurs contre d’autres.
“C’est extrêmement grave que des allégations gratuites et malhonnêtes colportées par des gens malintentionnés aient été relayées sans preuve aucune dans un rapport du Sénat de la République” exprime l’ex-Premier Ministre Lamothe dans son dernier communiqué en date.
Cyrus Sibert, Cap-Haitien, Haiti (19 Aout 2016)
reseaucitadelle@yahoo.fr / @reseaucitadelle