samedi 13 août 2016

#Haiti, le pays où des juges vous rendront blanc et noir….Coupable et innocent.-

#Haiti, le pays où des juges vous rendront blanc et noir….OUI!!! Coupable et innocent dans un même dossier criminel.
1- Si en 2012, le Juge Heidi Fortuné avait lancé des mandats d’amener et de dépôt contre plusieurs policiers pour leur implication présumée dans le kidnapping suivi d’assassinat de l’homme d’affaire lié à la drogue Richardson Croissy, en 2016, le juge Henry-Claude Adhémar décide autrement en ordonnant l’élargissement des détenus et l’annulation des avis de recherche. Deux décisions extrêmes sur un dossier identique qui suscitent questionnements et suspicions. Le parquet semble avoir adopté un profil bas. VIVE LA JUSTICE. Les policiers accusés risquent de réclamer justice à leur tour.
2- Dans la capitale haïtienne, le Juge Al Duniel Dimanche lance un mandat d’amener contre plusieurs personnalités dont le Président René Préval dans le cadre du dossier Sandro Joseph. Le récent retour en prison 6 ans après l’évasion de cet ancien directeur de l’ONA emprisonné pour corruption ressemble étrangement à un arrangement, un complot. Un coup de théâtre qui soulève des idées de règlement de compte d’Aristide/Lavalas contre Préval/LESPWA. C’est encore la décision de l’un des nos sacrés juges haïtiens. Personnellement, à RéseauCitadelle, on croyait que le Juge Dimanche était souple avec les accusés. Car, en 2015, il avait fermé les yeux sur certains faits et renvoyé Michael Geilenfeld, cet américain BLANC accusé de viol et de pédophilie sur des enfants haïtiens par devant le tribunal correctionnel pour indécence. Indécence… [ Lisez l’ordonnance du juge : http://www.slideshare.net/reseaucitadelle/rapport-du-juge-dinstruction-accusant-michael-geilenfeld-dabus-sexuel-sur-mineurs ]
3- Aussi, y a t-il cette décision obtenue par le Parquet de Port-au-Prince lui permettant de poursuivre légalement deux (2) membres de la famille ACRA, dans le sens de l’obsession de Me Danton Léger dès sa nomination comme chef de la poursuite dans la capitale haïtienne. Sur ce dossier, un quotidien de la capitale, dans son habituel excès de zèle, n’a pas pu s’empêcher de cibler le Président Michel Martelly dans le titre de son article de première page : ” Un ambassadeur nommé par Martelly inculpé officiellement de trafic de drogue”. Martelly… Faut-il signaler que ce Journal a obtenu une copie de l’ordonnance avant même qu’elle ait été signifiée aux avocats de la défense. On ne peut qu’à attendre un nouveau pouvoir politique pour qu’un nouveau juge change cette ordonnance en renvoyant les ACRA loin de tout soupçon.
Alors, ne soyez pas surpris si dans les jours qui viennent, un nouveau Juge d’instruction annule l’ordonnance de renvoi incriminant le Parti Fanmi Lavalas dans l’assassinat du journaliste Jean Dominique. Car, en Haiti, selon que vous soyez proche du pouvoir, dans l’opposition ou un pauvre citoyen ordinaire i.e puissant ou misérable, un juge d’instruction vous rendra blanc et noir, coupable et innocent dans un dossier criminel.
Cyrus Sibert, Cap-Haitien, Haiti (10 Aout 2016)
reseaucitadelle@yahoo.fr / @reseaucitadelle
Enregistrer un commentaire