jeudi 27 octobre 2016

#Haiti : Cap-Haïtien, le dysfonctionnement de la compagnie DIYITE et le leadership de Kelly C. Bastien.-

Plusieurs mois après que monsieur Kelly C. Bastien a opéré de nouvelles nominations dans l’administration publique dans le Nord du pays, des services publics se dégradent. C’est ce que nous signalent  plusieurs citoyens qui se plaignent de l’absence des bus Diyite. 

Même quand parmi ceux qui ont bénéficié de la “faveur” du “BOSS POLITIQUE” il y a des anciennes connaissances, on ne peut pas ignorer cet état de fait qui affecte le niveau de vie des enfants. On nous signale que la compagnie DIYITE n’offre plus de service aux écoliers. Les bus sont abandonnés dans un garage où les batteries sont dérobés, avec le risque d’être démolis. On se demande : quel est le niveau de responsabilité des nouveaux dirigeants dans cette crise? Pourquoi Kelly C. Bastien, si influent sous cette administration provisoire, n’a rien fait pour permettre aux enfants de jouir de ce service transport si important dans leurs activités scolaires?

Et, c’est là tout le problème avec le “Leadership Kelly Bastien” dans  le Nord, un département en lambeau. 

Entre l’intérêt privé et l’intérêt général, la politique de Kelly Bastien est basée strictement sur le premier. Il applique une technique simple de manipulation des besoins économiques et des aspirations personnelles de jeunes chômeurs désespérés qui se livrent à des excès de toutes sortes, les plus déshumanisants, pour prouver au “BOSS POLITIQUE” qu’ils méritent une faveur de type nomination dans l’administration publique, quelques billets de mille gourdes. 

Peu importe l’intérêt général : la qualité des services offerts à la population, l’impact des décisions sur le développement du Nord et les projets capables de faire du Nord un nouveau pôle de développement économique. Aucune idée, aucun programme, aucun plan, pas de bilan exhaustif, juste de la manipulation de pauvres jeunes déshumanisés, paupérisés, mutés en prostitués politiques pour le plaisir et l’objectif personnel du BOSS POLITIQUE KELLY C. BASTIEN utilisant l’Etat comme patrimoine privé. 

Sans le développement global du Nord allant dans le sens de l’interêt général, quel espoir pour ceux qui refusent de courber l’échine? Quel avenir pour ces jeunes compétents qui n’attendent qu’un cadre global capable de leur permettre d’évoluer avec leur capacité propre?

Les villes de province connaissent aujourd’hui des maires résidant à Port-au-prince. Ces derniers utilisent leur fonction dans l’unique objectif de pouvoir rencontrer des responsables de l’Etat central. Ces personnages visitent parfois leur commune, durant la fête patronale et dans quelques rares occasions. Ils utilisent leur ville natale pour accéder au pouvoir d’Etat, avoir le titre d’autorité élue. Pour se perpétuer au pouvoir, ils contrôlent leur communauté au moyen de groupes de jeunes  irrespectueux, souvent des déviants, des bandits auxquels ils accordent certaines faveurs et garantissent l'impunité. 

C’est le schéma classique de Kelly C. Bastien, une approche féodale que nous dénonçons.  Pire que les colons absentéistes, il n’a rien dans la colonie. Cette situation est inacceptable. Plus révoltant, il n’a même pas conscience de cette réalité. Le département du Nord a besoin de leader avec une conscience des besoins collectifs, de l’intérêt général. Pas de petits pédants jouissant de présomption de connaissance, incapables de prouver l’utilité de leur prétendu savoir. Car, la justification de toute présomption de connaissance est le résultat. Après dix (10) années de représentation au Parlement, le constat est catastrophique. De plus, on ne voit toujours pas de programme, ni de vision durant cette campagne électorale.

Cyrus Sibert, Cap-Haitien, Haiti
27 octobre 2016
reseaucitadelle@yahoo.fr
@reseaucitadelle

https://www.facebook.com/LeRecitHaiti/photos/a.10153417078189478.1073741826.170678274477/10155473319004478/?type=3
Enregistrer un commentaire