mercredi 2 novembre 2016

Mensonges sur le Consulat d’#Haiti à Orlando : Herns Mesamours Démasqué !

Cette bataille pour le contrôle du Consulat d’Orlando laisse entrevoir la démagogie et la complicité malveillante de plus d’un.
1- Herns Mesamours qui s’est toujours présenté comme l’apôtre de l’intégration des jeunes dans la gestion de l’Etat, combat aujourd’hui la nomination d’une jeune fille au Consulat d’Orlando. C’est injuste que l’on publie la photo de cette jeune demoiselle qui n’a rien fait de mal que d’accepter une nomination. Qui n’aurait pas fait comme elle? Ils sont nombreux les cadres qui ont intégré l’administration publique très jeunes et qui ont brillé durant leur carrière. Il fut un temps Mesamours aurait dit “ La valeur n’attend point le nombre des années”.
2- Herns Mesamours qui a toujours parlé au nom de l’intégration de la diaspora, fait la chasse des résidents et haitien-Americains nommés aux Consulat d’Orlando. La question d’accréditation diplomatique est normalement réglée entre le Département d’Etat Américain et la Chancellerie haïtienne. Mais, Herns ne nous a pas dit, si lui aussi, il avait son Green Card (carte de résident US) quand il a obtenu son poste de Consul pour lequel il n’a pas manqué de faire de grande publicité.
3- Herns Mesamours parle des Consulats comme des entités indépendantes de la configuration politique à Port-au-Prince.
Il faut être démagogue pour croire que des parlementaires élus par le peuple n’exigeront pas des postes au niveau des Consulats, comme d’autres ont obtenu des ministères, des postes de directions, des nominations de délégués et de vice-délégués, etc… C’est toujours le cas. Sous Duvalier les employés des Consulats étaient des Duvalieristes qui faisaient leur travail de surveillance et de défense de la “Révolution”; sous Lavalas/Aristide des Lavalassiens organisaient la pression à partir des Consulats pour le retour à l’ordre constitutionnel; aujourd’hui, c’est la cohabitation pacifique et démocratique.
C’est le monde à l’envers. Celui qui n’a pas pu se faire élire comme Député du Cap-Haitien veut imposer son dictat sur la diplomatie tout en contestant le droit des parlementaires élus de nommer des proches dans les consulats.
4- Herns Mesamours qui n’a pas pu apporter les preuves des prétendus vols et corruption, s’est associé à ses alliés au sein de la diplomatie pour publier des lettres de nominations de certains employés. Toutefois, il évite de publier la sienne envoyée, sans doute, dans le même courrier.
5- Herns Mesamours qui en 2012 parlait de surcharge du Consulat d’Orlando qui comptait en ce temps là 20 employés, se bat aujourd’hui pour intégrer le staff porté à 60 employés. Aujourd’hui, il parle de création de nouveaux services sans avouer que le service touristique a aussi été initié pour lui donner une affectation. Et, détrompez vous, après les élections, de nouveaux élus chercheront à placer quelques proches de plus dans la diplomatie au nom du principe dit de “partage de responsabilité”. C’est une réalité systémique.
6- Herns Mesamours s’obstine à faire de madame Natalie Fourcand le bouc émissaire dans les accusations mensongères de corruption. Il ne se rend pas compte que le fait que Madame Fourcand n’a que quelques mois à la tête de la mission diplomatique (10 mois), les accusations qu’il porte risquent d’affecter ses alliés responsables depuis belle lurette. Les précisions avec lesquelles il cite les noms des employés et obtient des documents administratifs prouvent qu’il a des ramifications à Orlando ou au Ministère des Affaires Etrangères. Une enquête administrative parviendrait facilement à démasquer cette entreprise malveillante visant à faire main basse sur le Consulat d’Haiti à Orlando au moyen de subversion, de chantage et d’accusations mensongères. Comme nous l’avons dit tantôt, et c’est le constat de tous les journalistes indépendants comme ceux d’Island TV, les Consulats de la Floride évoluent dans une précarité telle avec de longs arriérés de salaire que parler de détournement de dizaines de milliers de dollars est absurde. Les procédures administratives et comptables adoptées par le Ministère de tutelle y assurent un contrôle strict des recettes et des dépenses.
7- Contrairement aux idées négatives véhiculées par cette campagne diffamatoire, les consulats peuvent servir de modèles pour l’administration publique en Haiti. Car :
Si les consulats offrent des services le samedi au profit des ressortissants haïtiens occupés durant la semaine, la DGI, l’Immigration et la Douane… n’offrent pas cette possibilité en Haiti;
Imaginer quel avantage offrirait un programme de service de proximité comme le modèle consulat mobile durant lequel une partie du personnel se déplace vers des villes périphériques pour servir la communauté;
Il n’y a pas racketteurs, comme on l’observe aux abords des services publics de la capitale;
Le court délai dans la livraison des passeports est une preuve de l’efficacité du personnel affecté à cette tache.
Monsieur Mesamours perd son temps à attaquer ses anciens collègues dans l’objectif de retrouver le paradis perdu. Il devrait revoir les contacts qui lui avaient permis d’accéder à ce poste de façon victorieuse, au nom des jeunes et de la diaspora. Personne ne pouvait s’arroger le droit de ne pas exécuter l’Ordre du Ministère des Affaires Etrangères (MAE). Comme on peut le constater dans les lettres qui circulent sur les réseaux sociaux : Le Ministère ordonne de signer immédiatement des contrats.…
Cyrus Sibert, Cap-Haitien, Haiti // 2 novembre 2016
reseaucitadelle@yahoo.fr // @reseaucitadelle
Enregistrer un commentaire