mercredi 31 mai 2017

#Haiti : Diplomatie haïtienne… le sens de la précision de @LaurentLamothe.-

1- Même quand c’est le Premier Ministre qui nomme, les accusations autour de la diplomatie haïtienne portent sur “celui qui a introduit plus d’amis, plus de sympathisants dans le système”. C’est la raison pour laquelle on dit “les parlementaires ont nommé des gens dans la diplomatie”. Car, du point de vue du droit administratif, un Parlementaire ne saurait nommer des fonctionnaires. Sous cet angle, le Premier Ministre, serait le seul à nommer tout ce beau monde? Un raisonnement injuste et qui ne cadre pas avec la réalité. Donc, quand Laurent Lamothe nous dit qu’il a nommé seulement 28 personnes et rappelé 20, ce qui donne un ajout de 8 fonctionnaires, il parle des nominations sur lesquelles il a travaillé comme Ministre des Affaires Étrangères. 

2- 90% des personnes nommées par le Chancelier Lamothe ont été révoquées de décembre 2014 à février 2017, après le départ de la Primature. Donc, il n’y a plus matière à discussion. Car, si aujourd’hui, on constate trop de monde dans le système, la faute n’est pas à Laurent Lamothe. Ce dernier n’est en rien responsable du surpeuplement de la diplomatie haïtienne.

3- Cette obsession à introduire Laurent Lamothe dans ce débat vise à faire diversion. Car, les bénéficiaires des dernières nominations opérées sous la présidence provisoire de Jocelerme Privert cherchent à éviter l’attention du grand public en vue de garder leur poste. Comme il est de coutume ces derniers temps, quand on n’a rien a dire, on parle de Laurent Lamothe, bouc émissaire idéal pour ne pas aller au fond du sujet.

4- En conclusion, on a écouté les déclarations du ministre de Affaires Etrangères sur le mode de résolution du problème. Le Président de la République, Jovenel Moise, Chef de la diplomatie, a adopté des critères pour réformer le système; qu’ils soient appliqués et respectés.

Et, pour répéter une personne proche, à chaque fois que des beaux parleurs parlent d’incompétence dans la diplomatie haïtienne : Pourquoi ne pas commencer avec une dictée, comme premier test d’évaluation !!!!


Cyrus Sibert, Cap-Haitien, Haiti
31 mai 2017
reseaucitadelle@yahoo.fr
@reseaucitadelle
WhatsApp: 509-3686-9669

https://www.facebook.com/LeRecitHaiti/photos/a.10153417078189478.1073741826.170678274477/10156313959454478/?type=3
Enregistrer un commentaire