lundi 1 mai 2017

Pour une “Civilisation Haïtienne” et la “Renaissance Nationale”.-

Pour une “Civilisation Haïtienne” et la “Renaissance Nationale”.- (Texte de Cyrus Sibert)

A l’Émission “Avec l'Opinion" du dimanche 30 avril 2017, sur Radio Kontak Inter, 94.9 fm, j'ai abordé la nécessité de Mobiliser le pays pour la Renaissance Nationale. 

Le constat est que les descendants de ce peuple noir d’Haiti qui est le seul à réussir une révolution anti-esclavagiste de toute l’histoire de l'humanité jusqu'à fonder la Première République Noire indépendante du monde, sont humiliés partout à travers le monde. 

Les causes : nous avons assassiné le Père de l’indépendance parce qu'il refusait de cautionner l'exclusion des masses (ceux dont les pères sont en Afrique) et la corruption administrative mise en place au lendemain de la fondation de notre Etat; nous avions ignoré les recommandations du Roi Bâtisseur Henry Christophe de créer une civilisation haïtienne, seule capable de nous mettre “debout”.

Environ 60,000 de nos compatriotes sont aux abois aux Etats-Unis parce qu’il est bruit que leur TPS ne sera pas renouvelé; au Canada, des ressortissants haïtiens sont menacés de déportation; plusieurs dizaines de milliers d'haïtiens désespérés continuent d’affronter la mort dans les jungles des pays d'Amérique latine pour atteindre le territoire des Etats-Unis; en République Dominicaine, l'haïtien est synonyme de peuple indésirable sans dignité, ni fierté.

Les récentes confrontations Lavalas/Macoute/GNB/TET-KALE ont affaibli notre nation, troublant notre vigilance sur l’essentiel à savoir l'obligation de construire une CIVILISATION HAITIENNE, capable de prouver au monde entier que les nègres d'Haiti sont de retour sur les grandes avenues glorieuses de l’histoire.

Nous devons être conscients des préjugés de couleurs auxquels nous sommes confrontés; de notre réputation d’immigrants pauvres indésirables; des impacts négatifs du trafic de la drogue sur notre souveraineté nationale; du désastre de la corruption sur la relance de l'économie nationale; et de nos jours, des conséquences du désastre environnemental et du changement climatique, sur le développement national.

Il est temps pour nous d’être conscients de nos spécificités historiques, de renoncer à la corruption et de créer une civilisation haïtienne.

Le temps de faire l’inventaire de nos points forts : 
1- notre culture; 
2- notre diaspora multilingue, qualifiée et contributrice en termes de transfert d'argent; 
3-notre peuple pragmatique, intelligent, travailleur, hospitalier et pacifique; 
4- nos travailleurs agricoles et nos étudiants hispanophones ;
5- la sympathie dont nous bénéficions dans certains milieux au niveau international comme à Hollywood; 
6- la position géostratégique de notre territoire au milieu de plus de 5 régions ou de marchés comme la Caraïbe, l’Amérique du Nord, l’Amérique centrale, l’Amérique du Sud, à mi-chemin entre l'Europe et de l'Amérique du Sud, en face de l’Afrique - le continent mère et du Canal de Panama, une frontière terrestre avec la République Dominicaine, l'une des économies les plus stables de la région en termes de croissance et de diversité;
7- les ressources de notre sous-sol; 
8- une épopée au coeur de l'un des plus grands marchés touristiques; 
8- une puissance démographique dans la Caraïbe.
9- une plate-forme au milieu des grands courants marins et des grands axes de navigation maritimes qu’on peut facilement mettre à profit pour combattre le chômage par le développement d’une marine nationale civile, des écoles de formation de marins et la production de services de ravitaillement, en vue d’intégrer nos jeunes au marché mondial du transport maritime de 80% de marchandises en volume, d’une valeur monétaire de près de 2,000 milliards de dollars, pour une flotte mondiale de 50 000 navires. 

Nous pouvons construire une CIVILISATION HAITIENNE basée sur le savoir-faire, le progrès, le respect des droits de la personne et le bien-être généralisé, en vue de pouvoir rester chez nous et de ne plus subir les humiliations liées à l’immigration.

Notre nature de peuple spécial à avoir réussi l’unique révolution anti-esclavagiste de l’histoire, au nom de la liberté et à avoir fondé la Première République noire et indépendante, nous condamne à construire notre propre civilisation, une civilisation spécifique, la CIVILISATION HAITIENNE.  

Le Roi Bâtisseur Henry Christophe croyait que la dignité et l’honneur des haïtiens dépendaient de leur capacité à construire une CIVILISATION HAITIENNE à coups d’effort national. “A ce peuple qu’on voulut à genoux, il fallait un monument qui le mît debout…”, disait le Roi Henry 1er, à l’achèvement de la construction de la Citadelle La Ferrière (dans La tragédie du Roi Christophe de Aimé Césaire).

Les “constructeurs de sens”, les journalistes, les intellectuels, les artistes, les leaders, ceux qui “contrôlent et façonnent les interprétations dominantes des évènements” jouent un rôle déterminant dans la prise de conscience des nations. Ils sont souvent à la base des grands mouvements qui ont changé le cours de l’histoire. Soyons à la hauteur de cette mission historique!

Cyrus Sibert, Cap-Haitien, Haiti
1 Mai 2017
reseaucitadelle@yahoo.fr
@reseaucitadelle
WhatsApp: 509-3686-9669
Enregistrer un commentaire