jeudi 1 juin 2017

ReseauCitadelle, préoccupé par la sécurité des enfants de la ville de Tucson dans l’Arizona, USA.-

@ReseauCitadelle, préoccupé par la sécurité des enfants de la ville de Tucson dans l’Arizona, USA.- (Texte de Cyrus Sibert)

Au début de l’année 2014, plusieurs jeunes de Cap-Haitien avaient dénoncé un missionnaire américain du nom de Bob Valerius qu’ils accusent de pratiques sexuelles sur mineurs. Un mois plus tard, ils ont porté plainte au Bureau de la Protection des Mineurs de la police de Cap-Haitien, Haiti, (BPM/SDPJ/PNH) et au bureau de l’Institut Bien-Etre Social.

Ces jeunes ont présenté toute une série de preuves (photos, messages facebook), en vue de corroborer leur accusation.

En 2016, nous avons reçu un appel téléphonique de la part d’une mère de famille résidant dans la ville de Turcson, Arizona, nous exprimant ses préoccupations face aux comportements jugés inappropriés de Monsieur Valerius avec ses enfants. L’homme qui a été révoqué en Haiti par une Mission Baptiste Américaine pour des comportements inappropriés, continue d’avoir accès à des enfants. Une situation troublante qui nous interpelle. Car, peu importe la nationalité et la couleur de la peau, il s’agit d’enfants innocents qui méritent sécurité.

Tout en considérant Monsieur Valerius comme un présumé innocent, nous réclamons une enquête de la part de l’Ambassade des Etats-unis en Haiti, en vue de faire la lumière sur cette situation et de déterminer s’il représente vraiment une menace pour la sécurité des enfants de cette ville des États-Unis. Aussi, faudra-t-il déterminer s’il s’agit du même Bob Valerius, de la même personne accusée au Cap-Haitien?

Nous publions une copie du certificat de la plainte qu’avait déposée les 18 jeunes de Cap-Haitien en présence du directeur de l’IBESR et une copie d’une conversation entre Bob Valerius et un jeune plaignant. 


Cyrus Sibert, Cap-Haitien, Haiti
31 mai 2017
reseaucitadelle@yahoo.fr
@reseaucitadelle
WhatsApp: 509-3686-9669
Enregistrer un commentaire