mardi 3 octobre 2017

Kenneth H. Merten visite #Haïti pour calmer les politiciens nègres surexcités.-

Puisqu’il faut toujours la présence d’un Blanc pour rappeler aux nègres d’Haiti les bonnes manières politiques, “Le coordonnateur spécial pour Haïti au Département d’Etat, Kenneth H. Merten visite Haïti” en vue de rencontrer tous les acteurs politiques.

On doit, sans doute, s’attendre au retour de la “mise sous tutelle de l’ONU” sous la forme MINUJUSTH et surtout sous le Chapitre VII des Nations Unies qui autorise l’utilisation de la force, si l’on considère les dernières manifestations violentes dans la capitale haïtienne et les déclarations d’acteurs politiques appelant au départ du Président élu constitutionnellement.

Il aura fallu quelques semaines d’absence des soldats de l’ONU pour qu’on puisse démontrer qu’après 13 ans d’occupation militaire, les politiciens haïtiens n’ont rien appris et ne sont toujours pas capables de s’entendre et d’accepter le jeu démocratique.

Il faudra toujours une présence étrangère, un envoyé special ou un diplomate américain pour calmer ces nègres d’Haiti.

Voilà, ce que disent tout bas, les représentants de la Communauté internationale.

Merci Groupe Blackout,

Merci Don Kato,

Merci Moise Jean-Charles,

Merci Fanmi Lavalas et tous ceux qui ont travaillé en conséquence.

Car, pour un diplomate comme Kenneth Merten, c'est facile de calmer les nègres d'Haiti.

Il lui suffit de rappeler, hors des caméras, à un parlementaire, un ex-président ou à un politicien trop excité, son dossier scellé par la DEA ou par le FBI pour que tout rentre dans l’ordre. De plus, pour ceux qui sont suspectés de trafic de drogue par la DEA, il n'y a pas de candidature à la Présidence sans l'autorisation de Washington. Les exemples sont nombreux.

Quant aux membres de la bourgeoisie haïtienne comme le "Groupe Blackout", s’ils ne sont pas des citoyens américains ou des résidents poursuivis par le fisc américain (IRS) pour fraude fiscale, ils ont assez de biens aux Etats-Unis et assez d'argent dans les banques américaines pour les contraindre à rester calme, selon le bon vouloir de l'Oncle Sam.


@CyrusSibert // @ReseauCitadelle // WhatsApp : 509-3686-9669

[Video ] https://web.facebook.com/LeRecitHaiti/videos/10156804339984478/
Enregistrer un commentaire