Follow by Email / Suivez nous par Email.-

dimanche 8 octobre 2017

Petrocaribe : La radicalisation anti-TET-KALE des sénateurs Lavalas au parlement, n’affecte t-elle pas la crédibilité du rapport d’enquête attendu?

#Haiti-Petrocaribe : La radicalisation anti-TET-KALE des sénateurs Lavalas au parlement, n’affecte t-elle pas la crédibilité du rapport d’enquête attendu?

Ce vendredi 6 octobre 2017, le sénateur Evalière Beauplan, Président de la Commission d’Enquête sur PetroCaribe, a fait une magnifique intervention sur Radio Magik 9 afin de rassurer plus d’un.

Sans ambages, le Sénateur du Nord-ouest a déclaré que son rapport sera basé uniquement sur des faits, aucune persécution politique, Youri Latortue ne pourra pas lui dicter ce qu’il doit mettre dans le document final en faveur ou contre des anciens comptables de deniers publics.

Certains ont répliqué qu’il s’agit d’un litige entre lui et Youri Latortue autour de l’ex-Premier Ministre Jean-Max Bellerive. Monsieur Beauplan veut sauver son bienfaiteur Bellerive tandis que Latortue souhaite l’enterrer vivant.

Il y aurait aussi, cette volonté à cibler dans un premier temps de puissants conseillers du Président de la République comme Wilson Laleau et Yves Germain Joseph avant d’atteindre le Chef de l’Etat sur des dossiers conçus comme arme politique.

Dans certains milieux de la capitale haïtienne, on ne cesse de répéter que “le Président Jovenel ne terminera pas son mandant". Ils sont nombreux ceux qui rapportent cette affirmation faite par des gens puissants de la bourgeoisie traditionnelle. L’inculpation pour blanchiment d’argent est l’un des dossiers qu’ils comptent utiliser pour exécuter un coup d’Etat institutionnel, comme on l’a vu récemment au Brésil.

Malgré tout, la garantie donnée par Monsieur Beauplan que son rapport sera “potable”, acceptable par tout le monde, par la communauté internationale et même les personnes accusées, rassurait. Cela donnait l’espoir de sortir de cette pratique d’ “accusations en l’air et sans fondement” du Sénateur Latortue. Et, sur ce point, nous sommes d’accord que le premier Rapport, celui conçu et rédigé par les deux (2) Youri (Latortue et Mevs) était “bâclé”.

Toutefois, ce flash de Radio Scoop FM, rapportant la radicalisation des quatre (4) Sénateurs Lavalas qui dirigent ladite enquête, soulève des doutes justes. Connaissant, la mentalité haïtienne et ses effets passionnels sur la politique en Haiti, on peut difficilement croire au dédoublement de la personnalité de ces parlementaires qui veulent faire croire qu’au sein de la Commission, leur obsession anti-TET-KALE sont biens gardées dans le placard et que tout se fera sans haine ni combine politique.

Nous publions, au bas de ce texte, la dépêche de Radio Scoop FM sur la position extrémiste des Sénateurs.


Cyrus Sibert, Cap-Haitien, Haiti
7 Octobre 2017
WhatsApp: 509-3686-9669
@ReseauCitadelle
reseaucitadelle@yahoo.fr
—————————

SCOOP...! SCOOP...! SCOOP ...!

Flash !!!! Flash !!!!! Dernières nouvelles :
Scoop TV Chaîne 16,
Scoop FM 107.7 stéréo

Vendredi soir les leaders de l'opposition : Antonio Cheramy (don Kato), Evalliere Beauplan, Nenel Cassy, Yvon Feuillé, André Michel et Moise Jean Charles, réunis à la résidence privée du sénateur Beauplan à Tabarre, échangeaient entre eux les points de la nouvelle stratégie de la mobilisation ainsi que la planification de la dynamique “femen péyi a” pour forcer Jovenel Moise à quitter le pouvoir. Ils se sont aussi penché sur l’alternative après le départ de Jovenel Moïse.

Dans ce sens, ils ont décidé d’entamer toute une série de consultations, de rencontrer les leaders et les “baz” dans les quartiers populaires aux fins de poser les vrais jalons pour conscientiser la paysannerie haïtienne à suivre et embrasser ce mouvement de manifestation et de concertation jusqu’au renversement du régime en place.

Ils ont déploré le fait que le pouvoir ait tenté de corrompre certains éléments de la mobilisation.

Il faut rappeler que Don Kato, dans une déclaration officielle, a expliqué avoir été contacté par certains responsables officiels pour casser la mobilisation. Ils se sont heurté cependant à son refus catégorique. Et il a promis à la nation de divulguer bientôt leurs noms.

Parallèlement, le Premier Ministre Lafontant, à coups d’argent, aurait récupéré certains élus, proches du mouvement de l’opposition.

À signaler que “Fanmi Lavalass” a, pour la première fois, décidé de s’asseoir avec d’autres partis politiques, contrairement à ses statuts, pour participer à la mobilisation anti-Jovenel.

Point important à noter, confirmé par des proches de Moïse Jean Charles : Radio ti moun, organe officiel de “Fanmi Lavalass”, aurait reçu l’ordre de ne plus s’attaquer au leader de

l’opposition Moïse Jean Charles parce-que, ces derniers temps, les animateurs de cette station le vilipendait sur les ondes, divisant par ainsi l’opposition.

À noter que le mouvement “miel” prôné par Moïse Jean Charles n’a pas de leadership précis. Ce dernier a cependant annoncé que la mobilisation continue.

En direct sur Scoop FM stéréo 107.7 et sur Scoop TV chaîne 16.

Pour de plus amples détails et informations ... soyez branchés!

Avec "Radio-Télé Scoop", 107.7 FM stéréo et TV Channel 16, vous palpitez constamment au cœur même des informations de dernière heure !!!

SCOOP ...! SCOOP ...! SCOOP ....!

Sé nou ki radio a !!!!

Scoop TV Chaîne 16,
Scoop FM 107.7 stéréo

https://web.facebook.com/LeRecitHaiti/photos/a.10156249085249478.1073741831.170678274477/10156818317749478/?type=3

Aucun commentaire: