vendredi 23 mars 2018

Justice pour les enfants mutilés sexuellement dans le Nord d’#Haiti.- (Texte de Cyrus Sibert)

Justice pour les enfants mutilés sexuellement dans le Nord d’#Haiti.- #LeReCit

Ce n’est pas le doigt d’une personne accidentée, cette photo présente la base de l’organe sexuel masculin d’une victime de “malpractice” ou “faute médicale grave”. Nous la publions pour faire avancer notre campagne de sensibilisation pour que la victime obtienne justice et réparation. Nous avons sélectionné juste la partie concernée par la faute pour éviter toute accusation de nudité ou de publication d’image pornographique.

Cette cicatrice à la base de l’organe sexuel d’un petit garçon, est le résultat d’une circoncision pratiquée dans le Nord d’#Haiti par des missionnaires américains. Au lieu d’enlever le prépuce, ils s’en sont pris à la racine de l’organe.

En effet, #LeReCit @ReseauCitadelle enquête sur cette pratique de charlatans étrangers qui pratiquent la médecine illégalement sur le territoire haitien, sans aucun contrôle et font des victimes.

Le mère de cet enfant est aux abois. Elle n’arrive pas à dormir, subit toutes formes de préjudices moraux, psychologiques, économiques et souffre d’insomnie. Elle n’arrête pas de nous demander de l’aide. Elle se sent abandonnée par les autorités haïtiennes qui devraient protéger son enfant.

Au seuil de notre enquête, nous apprenons que ce n’est pas un cas isolé. Des étrangers voyagent régulièrement en Haiti, à travers des missions chrétiennes et se livrent à toute une série d’activités.

On nous rapporte plusieurs cas de ce genre. Les responsables locaux des missions trouvent toujours un moyen pour persuader ou dissuader les parents de ne pas porter plainte. Il y a aussi, cette MAFIA DU DROIT qui garantit l’impunité de ceux qui possèdent des dollars américains.

Miracle et “médecine” s’amalgament. Au nom du pouvoir divin, plaçant les fautes médicales dans le récit de la guerre entre Dieu et Satan, et surtout, bénéficiant du silence complice souvent monnayé des autorités haïtiennes, ces missionnaires prennent des décisions médicales risquées, faisant des victimes de toutes sortes.

Faut-il signaler qu’une circoncision devrait-être une opération simple pour un chirurgien. Franchement, à l’analyse de l’image, on se demande s’ils voulaient circoncire l’enfant ou de préférence, procéder à une expérience de transplantation de l’organe génital masculin?

Se référant à la Bible, la circoncision était un acte recommandé par Dieu à Abraham et à ses descendants. On n’avait pas besoin d’être guérisseur ni médecin pour faire des circoncisions. Alors, ces missionnaires américains, voulaient-ils apprendre aux membres de leur congrégation religieuse — ou de leur secte, qui n’ont pas de formation médicale, comment pratiquer une circoncision?

Nous enquêtons sur ce dossier qui met en présence une mère sans défense réclamant réparation pour son fils et une mission évangélique dans le Nord d’Haiti, que nous nous réservons le droit d’identifier nommément à la fin du travail de recherche.

Cyrus Sibert, Cap-Haitien, #Haiti
23 mars 2018
#LeReCit @ReseauCitadelle
WhatsApp : 509-3686-9669
reseaucitadelle@yahoo.fr

https://www.facebook.com/LeRecitHaiti/photos/a.10156249085249478.1073741831.170678274477/10157395185529478/?type=3
Enregistrer un commentaire