lundi 30 avril 2018

Un combat perpétuel pour l’exercice de ma liberté d’expression et de presse.-

Face à la force de nos recherches, analyses et nos arguments, le rêve de certains crétins politiques est de nous incarcérer pour nous assassiner en prison. Ce qui m’empêche de vivre libre dans mon pays; je suis condamné à une vie quasi-clandestine avec le secret sur mon emploi du temps. #LeReCit

Depuis le 22 déc. 2002, après que des bandits Lavalas ont agressé physiquement Isaac Marcelin et moi, parce qu’ils redoutaient les analyses que nous faisions sur Radio Maxima, je mène une vie quasi-clandestine en Haiti. A partir de 2013, ils utilisent des accusations mensongères. #LeReCit

Mais, le secret sur mes itinéraires, sur mon emploi du temps et l’application scrupuleuse du protocole de sécurité que j’ai adopté, les empêchent de réussir leur mise en scène pour me condamner au silence. A chaque fois, ils n’ont fait que des coups ratés... #LeReCit #Haiti

Personne ne pourra nous empêcher d’exercer notre liberté de presse et d’expression. Nous allons continuer à faire notre travail. Nous allons continuer à renforcer notre capacité de publication, de diffusion et la qualité des messages. Aucun répit pour les imposteurs. #LeReCit

https://twitter.com/reseaucitadelle
Enregistrer un commentaire