Follow by Email / Suivez nous par Email.-

lundi 25 février 2019

L’acharnement de Réginald Boulos contre le mandat légitime du président Jovenel Moise : Fascisme ou racisme.- #LeReCit

Réginald Boulos
L’acharnement de Réginald Boulos contre le mandat légitime du président Jovenel Moise : Fascisme ou racisme.- #LeReCit

[“… a fascist is someone who claims to speak for a whole nation or group, is utterly unconcerned with the rights of others, and is willing to use violence and whatever other means are necessary to achieve the goals he or she might have.” ]

Nous venons de suivre une de ces déclarations répétées de @ReginaldBoulos sur @VOAKreyol dans laquelle il invite le président Jovenel Moise à démissionner. Définitivement, ce type est dominé par la culture marchande que nous connaissons… Elle le pousse à concevoir l’État, la Constitution, comme un jeu de poker: “…mettre son mandat sur la table"

Monsieur Boulos doit comprendre qu’un État ne peut pas fonctionner comme une maison de commerce où les droits qui entourent un bien dépendent de l’entente ou des marchandages entre acheteur et vendeur. La règle de Droit constitutionnel doit-être stable et prévisible.

Aussi riche qu’il soit, il est tenu de respecter l’ordre constitutionnel, le cadre juridico-légal en général. Il ne peut pas décider, à chaque 3 ans, d’interrompre le processus constitutionnel, en vue de créer une transition (sa transition) qu’il croit être la panacée.

La Constitution a été votée par le peuple le 29 mars 1987. Elle est donc marquée du sceau de la légitimité populaire. C’est du racisme pur et simple, quand quelques éléments de l’oligarchie intellectuelle/bourgeoise estiment qu’ils peuvent s’en débarrasser sans consulter le peuple.

Normalement, le comportement de @ReginaldBoulos est répréhensible. Car, sa stratégie, constitue une pression permanente sur le Président de la République pour le pousser à abandonner, à déserter ses obligations constitutionnelles de Chef d’État. Cette comédie a trop duré !

Parce que les intellectuels qui travaillent pour ces hommes à titre de conseillers ou techniciens n’ont pas le caractère nécessaire pour leur dire la vérité, ils se croient détenteurs de la vérité absolue et continuent de répéter des sottises sur les médias.

Alors, nous leur conseillons de lire le livre “Fascim : A warning!” de Madeleine Albright, 2018. S’ils sont de bonne foi, ils comprendront que toutes les dictatures ou pouvoirs autoritaires dans le monde se sont établis à la faveur des réformes constitutionnelles et référendum...

Donc, proposer de sortir constamment de la Constitution, est une manœuvre tendancieuse qui relève du fascisme, de l’autocratie, de l’autoritarisme, du despotisme, de la dictature, donc anti-démocratique.

Cette pression continue en vue d'obtenir la démission du président Jovenel risque de renforcer les rumeurs selon lesquelles, le secteur privé haïtien manipule le dollar et les prix pour affamer le peuple et le pousser à se révolter contre le pouvoir en place. C’est cynique!

#LeReCit @ReseauCitadelle, aura toujours le courage de vous dire la vérité! #GateKeeps

“… a fascist is someone who claims to speak for a whole nation or group, is utterly unconcerned with the rights of others, and is willing to use violence and whatever other means are necessary to achieve the goals he or she might have.”  Fascism : Warning, P.246

Gardons en mémoire, cette vidéo de réunion entre @ReginaldBoulos et des leaders politiques violents, de la capitale haïtienne… dans laquelle il avait promis de financer leur mouvement violent, déguisé en #Petrocaribe.


Cyrus Sibert, Cap-Haitien, Haiti
#LeReCit @ReseauCitadelle
reseaucitadelle@yahoo.fr
http://reseaucitadelle.blogspot.com
25 Février 2019

Aucun commentaire: