Follow by Email / Suivez nous par Email.-

dimanche 16 juin 2019

Réaction de Cyrus Sibert sur le texte de Renald Luberice.- #LeReCit

Réaction de Cyrus Sibert sur le texte de Renald Luberice.- #LeReCit 

J’ai lu le texte de Renald Luberice: « Ce dont Réginald Boulos est le nom.». Une très belle analyse de la réalité haïtienne. Mais, cela ne suffit pas quand on considère que l’analyse est l’oeuvre d’un homme au Pouvoir.

Le peuple haïtien commence par en avoir marre de ces dirigeants qui se plaignent de la situation. Monsieur Luberice semble ne pas constater qu’il parait que son Président, notre Président, passe plus de temps à écouter les mulâtres et les arabes de ce système qu’à adopter les véritables mesures pour mobiliser la population, arrêter la machine infernale et remodeler l’économie.

On ne peut oublier de si tôt que cette équipe a fait campagne sur la production nationale. Un programme anti-système qui exige des décisions anti-système radicales. C’est illogique de vouloir appliquer ce programme avec l’aide des importateurs de produits finis.

Qu’est ce qui empêche à ce pouvoir de lancer un SOS international pour aider Haiti à collecter ses droits de douane, ses taxes, ses impôts et à combattre la corruption? En 2018, au lieu de poser le problème de l’évasion fiscale ou de la contrebande avec le Fonds Monétaire International (FMI), ce pouvoir a préféré augmenter les taxes de carburant, un secteur qui touche directement les 97%, en épargnant les 3% de la population.

Le Chef de l’État semble plus intéressé à intégrer ce petit groupe de 3% qu’à combattre "les rétrogrades anti-changement" en son sein. C’est la raison pour laquelle il joue la confidentialité en leur faveur, continue de les laisser empocher des millions chaque mois à la BRH pour la production de black-out, et refuse de communiquer sur les complots et les contraintes fomentés par cette bourgeoisie contre les projets sociaux économiques de la “Caravane de Changement”; ce qui a donné à cette bourgeoisie salope le temps de détruire son image, le faisant passer pour celui qui a dilapidé les 2 milliards de #Petrocaribe.

Si l’on considère les résultats de sa déclaration publique dénonçant le groupe black-out contre lequel il existe un rapport d’État prouvant des pratiques de surfacturation, monsieur Luberice doit conclure qu’il a été trahi par le Président de la République.

Le problème est connu. Des dizaines d’auteurs ont publié des livres sur ce système de 3% de la population, des mulâtres ou des arabes qui contrôlent +85% de l’économie. Le mal, c’est qu’à chaque fois que le peuple vote un leader pour affronter le système et le transformer, il fait machine arrière.

C’est à ce niveau que se situe le débat : Le président Jovenel Moise est il un leader anti-système ou se considère t-il comme un privilégié apte d’en profiter et d’y être admis comme le premier paysan, homme de province à peau noire, membre du club des 3%? Croit-il vraiment que Réginald Boulos et les autres, sont ses amis personnels? Jovenel Moise, a t-il oublié le symbolisme de l'humble “petit David” prêt à affronter le "méchant Goliath” en défense de son peuple?

Cyrus Sibert
#LeReCit @ReseauCitadelle
reseaucitadelle@yahoo.fr
WhatsApp: +509-3686-9669
Cap-Haitien, Haiti

Aucun commentaire: