Follow by Email / Suivez nous par Email.-

jeudi 24 octobre 2019

Haiti - Electricité : La faute est à ceux qui ont égorgé l’État après 1986…Il faut tout revoir.- #LeReCit


#LeReCit : J’ai suivi ce jeudi 24 oct. 2019, l’interview du Directeur Général de E-Power, M. Auguste Boisson, sur Radio Vision 2000.Tout d’abord, il faut dire que cela fait plaisir d’entendre qu’il y a des investisseurs haïtiens capables de produire à des coûts compétitifs.

Aussi, cela ne posera aucun problème pour ces compatriotes de comprendre que dans la situation actuelle post-Petrocaribe et crises aiguës, leur client unique l’État est en faillite; il n’est pas en mesure de continuer à leur accorder autant de privilèges. Renégocier est la règle!

Ce n’est pas une question personnelle. C’est juste du bon sens. Car, quand vous avez un client unique, il est dans votre intérêt de le garder en vie. Parce que, si vous le laissez mourir par asphyxie, vous tuez aussi votre entreprise.

Alors, au lieu de se barricader derrière des contrats à la con, signés dans des conditions que nous connaissons, suivant une logique de STATE CAPTURE, il est plus pragmatique de discuter et d’explorer les possibilités, en considérant les sacrifices acceptables pour aider le pays.

Toutes ces lois ont été proposées par les assassins de l’État haitien, dont la majorité ont été membres du Cabinet de Leslie Delatour, leur chef de file. Ce n’est un hasard si une Delatour est derrière la liquidation des centrales de l’EDH au profit de la #SOGENER.

Ils ont tout mis en place pour égorger l’État haitien, récupérer ses entreprises sous prétexte de modernisation, l’empêcher de collecter des taxes, jusqu’à le conduire dans cette situation de faillite totale; tout en construisant un discours anti-État, anti-Élus, pro-privé.

Ayant suivi en 1995, une formation en Technique de Plaidoirie Sociale (Lobby et Campagne, Comment Organiser la Pression), nous savons que l’une des premières taches d’un secteur qui cherche à défendre ses intérêts est de faire voter des lois qui lui sont favorables.

Après, on crée ou on réforme les institutions prévues par ces lois. On s’assure que les personnes clés pour appliquer la nouvelle politique soient placées à toutes les positions stratégiques pour faciliter l’exécution du projet : C’est la démarche institutionnelle.

Et après, il y a la campagne médiatique, communication globale IEC, pour supporter l’agenda. Donc, devant une situation injuste, il faut se confiner dans la dénonciation de l’injustice sociale. Le type te dira que il y a un code, une loi, la Cour des Comptes, la Commission de passation de Marchés publics,…

Mais, cela n’empêche pas à ce type de contrats d’être injustes. On ne peut pas demander à l’État d’un pays aussi “pauvre” qu’#Haiti, de renoncer à toutes ces taxes sur des centaines de millions de dollars, parce qu’une entreprise crée moins de 200 emplois. C’est absurdes!

La crise actuelle que connait le monde, avec la montée de mouvements contestataires, profitables aux extrémistes de Gauche et de Droite, a comme base l’échec de la Globalisation et l’exclusion des masses désespérées, parce que l’État est trop faible pour les supporter.

C’est le résultat de la campagne d’assassinat des États, connue sous le concept “libéralisme libertaire”, ce capitalisme débridé avec tous ses extrêmes, qui fait le bonheur des néo-colons et des esclaves domestiques, ces intellos qui se félicitent de faire partie des privilégiés; on s’en fout des pauvres.

La réforme que veut faire le président @MoiseJovenel doit envisager de revoir ce prétendu Code d’investissement, le rôle des institutions et des représentants de l’État dans ce crime contre l’humanité. Le tout, basé sur une réflexion simple : Est-ce juste ou injuste!

Car, les crimes commis par Hitler, Mussolini, Franco, Staline ont tous été fondés sur des lois criminelles, des institutions comme la Gestapo et des acteurs criminels; la traite des noirs fut basée sur le Code noir. Donc, on ne peut qu’attaquer leur caractère injuste et inhumain.


Cyrus Sibert, Cap-Haitien, Haiti
24 Octobre 2019
#LeReCit @ReseauCitadelle
WhatsApp : +509-3686-9669
reseaucitadelle@yahoo.fr
https://reseaucitadelle.blogspot.com

https://twitter.com/reseaucitadelle/status/1187388513332973571?s=21

Aucun commentaire: