Follow by Email / Suivez nous par Email.-

jeudi 17 octobre 2019

Observations sur la Conférence de Presse du Président Jovenel et ses conséquences.- #LeReCit

Observations sur la Conférence de Presse du Président Jovenel et ses conséquences.- #LeReCit 

La conférence de presse du président de la République suivie de sa décision de remettre en question les fameux contrats mafieuse-ment obtenus par des oligarques, place son administration en mode de combat.

Contrairement à ceux qui trouvent le président trop direct et trop franc, cette intervention remonte le moral de la majorité silencieuse qui reste attachée au projet démocratique lancé en 1986 et consacré par l’adoption de la Constitution en vigueur par un référendum populaire, en d’autres termes : le respect de l’ordre constitutionnel et à la prise du pouvoir à travers les élections.

On peut l’observer sur les réseaux sociaux. Depuis cette conférence du 15 octobre 2019, des citoyens sont plus motivés à défendre le Président; et demandent à ceux qui exigent sa démission d’aller aux élections.

De plus, la décision du Chef de l’État d’affronter les oligarques qui ont fait main basse sur des institutions stratégiques de l’État comme l’EDH, la Banque Centrale, l’ONA, en soulevant les crimes et les fraudes graves qu’ils ont commis comme “surfacturation”, “excès de récupération de capital investi”, à partir de la stratégie de STATE CAPTURE, replace le Président Jovenel Moise dans le contexte historique du Petit David affrontant Goliath.

N.B.: Le STATE CAPTURE est la prise ne otage des institutions d’État au moyen de la corruption, en vue de les soumettre à des intérêts particuliers et de les placer en rébellion aux ordres des dirigeants légitimes.

Le peuple haitien déteste les dirigeants lâches. Son espoir est placé d’abord dans la capacité de son leader à se battre pour le changement. Cela passe par une stratégie de communication claire, explicite et non-démagogique, sans langue de bois et l’adoption de décisions courageuses capables de défendre les intérêts du plus grand nombre. En ce sens, il n’y a rien à perdre quand un président se montre intrépide et farouche contre ceux qui pillent l’État. Le piège est dans le silence; les traites sont ceux qui conseillent de ne rien dire au peuple concernant les contraintes.

Il est indispensable de communiquer sans cesse sur les contraintes et de donner plus d’explications sur l’implication de la compagnie AgriTrans dans le dossier Petrocaribe.

Aussi, faut-il signaler que le mouvement de protestations observé à travers quelques grandes villes d’Haiti, reste une mobilisation de militants jeunes, frustrés, manipulés par des dinosaures de la classe politique qui n’arrivent pas à remporter une victoire électorale. Dans sa grande majorité le pays est calme, la population impuissante subissent la violence de groupes de militants armés, se déplacent à motocyclettes, attaquant des véhicules de la police au cocktail Molotov et/ou de pierres.

En plus du travail répressif de la police, le pouvoir en place doit envisager une stratégie pour approcher ces jeunes désespérés, négocier directement avec eux, développer des activités socio-économiques, les encadrer. Libéré du chantage des parlementaires, le président de la République doit reprendre contrôle des institutions à vocation sociale comme FAES, CAS, Ministère des Affaires Sociales, les Collectivités territoriales, pour assurer l’encadrement de ces jeunes et des masses.

Aussi, une instance de supervision, de contrôle et de veille i.e. qui observe, se renseigne sur les problèmes des communautés et anticipe les tensions, est indispensable. Car, le point faible de tout gouvernement en #Haiti est l’incapacité de s’assurer que les moyens débloqués atteignent les bénéficiaires; Trop d’intermédiaires obsédés par l’enrichissement rapide et facile peuvent tuer la réputation, le leadership et la popularité d’un Chef de l’État.

On ne pourra plus blâmer un secteur, ni d’autres personnes. Pour sauver le mandat, il faut agir et se montrer responsable sur tous les fronts.


Cyrus Sibert, Cap-Haitien, Haiti
17 Octobre 2019
#LeReCit @ReseauCitadelle
WhatsApp : +509-3686-9669
reseaucitadelle@yahoo.fr
https://reseaucitadelle.blogspot.com

Aucun commentaire: