Follow by Email / Suivez nous par Email.-

vendredi 8 mai 2020

La lenteur-complice des autorités haïtiennes en matière de pédophilie.-

Malgré les belles lettres des institutions de l’État, avez-vous entendu parler de perquisitions des locaux du ranch de Croix des Bourquets, des bureaux de Dadou Jean-Bart et de sa résidence personnelle? La réponse est NON! Tout le mécanisme de protection des accusés.
#LeReCit

Or, à travers le monde, en matière de viol et de pédophilie, il est indispensable de perquisitionner rapidement, d’encadrer les victimes et de protéger les témoins.
Car les abus sexuels ont souvent un support matériel : documents audiovisuels surtout pornographiques.

Mais en #Haiti, on donne toujours à l’accusé le temps d’effacer les preuves, de pressurer victime et témoin, et de lancer sa propagande médiatique visant à fabriquer un doute.
Comme défense classique, on parlera de complot. C’est le scénario habituel; 

Aucun commentaire: