Follow by Email / Suivez nous par Email.-

lundi 8 juin 2020

LA JUSTICE AMÉRICAINE VEUT FAIRE PARLER LE PRINCE ANDREW.-

Les États-Unis ont demandé à la Grande-Bretagne que le fils de la reine soit interrogé sur son rôle l'affaire Epstein et le trafic de mineures.



L'étau se resserre autour du prince Andrew. Ce week-end plusieurs journaux britanniques annonçaient que la justice américaine avait officiellement demandé aux autorités britanniques d'interroger le prince Andrew dans le cadre de l'affaire Epstein. Une info dont la chaîne CBS dit avoir eu la confirmation ce lundi.

Rappelons que Jeffrey Epstein était un riche homme d'affaires américain, emprisonné dans la cadre d'un trafic de mineures et qui a été retrouvé pendu dans sa cellule en août 2019. Le prince Andrew, ami d'Epstein, a été accusé par l'une des victimes, Virginia Roberts Guiffre, d'avoir eu des relations avec elle sur l'île du milliardaire alors qu'elle était mineure.




Virginia Roberts Guiffre, qui accuse le prince Andrew d'avoir couché avec elle quand elle était mineure. Photo Keystone


Il dit ne pas la connaître

Le prince avait décidé de répondre à ces accusations en donnant une interview à la BBC en novembre 2019, qui s'est révélée catastrophique. Il avait notamment prétendu n'avoir aucun souvenir d'avoir rencontré cette jeune femme, malgré une photo sur laquelle on le voit la tenir par la taille, avec en arrière-plan Ghislaine Maxwell, l'ex d'Epstein, soupçonnée d'avoir aidé à fournir des jeunes filles au réseau. L'équipe de conseillers d'Andrew avait alors expliqué que la photo était un montage. Depuis lors, le prince ne remplit plus aucun engagement public, tentant de se faire oublier.


Collaboration zéro

Selon CBS, cela fait des mois que les enquêteurs fédéraux américains tentent de parler au fils de la reine Elizabeth et que, si celui-ci a déclaré qu'il était prêt à les aider, la justice américaine constate qu'il ne coopère pas du tout. C'est pour cela que les États-Unis ont désormais déposé une demande formelle, dans le cadre d'un traité d'entraide judiciaire entre les deux pays qui ne concerne que les affaires pénales.

Toujours selon CBS, les avocats du prince Andrew chercheraient maintenant un moyen de ne pas avoir à répondre à cette demande, se plaignant notamment du fait que les procureurs américains ont dénoncé de manière anonyme à la presse le manque de coopération du prince. D'autant que, selon eux, Andrew aurait proposé au moins trois fois de témoigner. S'ils échouent, le prince pourrait avoir à répondre dans les semaines à venir.


Reconnu dans un documentaire Netflix

Cette demande intervient également quelques jours après que Netflix ait mis en ligne le documentaire, «Jeffrey Epstein - Pouvoir, argent et perversion». Dans celui-ci, on y entend un homme qui fréquentait l'île d'Epstein dans les Caraïbes affirmer y avoir vu le prince Andrew au bord de la piscine, en compagnie d'une jeune fille ne portant qu'un bas de bikini. Et qu'il s'agissait de Virginia Roberts Guiffre, la plaignante qui accuse Andrew.


Michel Pralong

Créé: 08.06.2020, 17h54

https://www.lematin.ch/people/justice-americaine-veut-parler-prince-andrew/story/28301211

Aucun commentaire: