mercredi 17 juillet 2013

Haiti, 5 E : Attention au naufrage de l'Education dans le Nord... (Texte de Cyrus Sibert)

Tandis que le Pouvoir en place parle d'éducation, le Directeur Départemental de l'Education dans le Nord Justin Métellus se lance ouvertement dans une opération consistant à politiser les actions du ministère à des fins inavouées.

En effet, Justin Métellus s'associe à une branche de l'OPL qui a réussi à infiltrer le pouvoir en place dans le but de tout orienter vers la prise du pouvoir. Ces gens prennent le Président de la République et les tenants réels du pouvoir pour des hommes sans expérience politique qu'ils n'auront aucun problème à manipuler pour reprendre le pouvoir; comme ils l'ont fait contre Jean-Bertrand Aristide en 1995.

RéseauCitadelle se positionne contre cette stratégie rétrograde. Nous appuyons le changement et la modernité prônés par le Président de la République tout en rejetant ces initiatives contre-productives.

Justin Métellus qui utilise le nom du Chef de l'Etat dans toutes ses réunions dans le but de confondre les partisans du pouvoir, met en place un dispositif en faveur d'une frange de l'OPL. (On ne peut pas dire de tout le parti). Notre opposition à cette manoeuvre est à la base des attaques du Directeur départemental de l'Education contre nous sur des médias de la 2e ville du pays. Il n'avait pas manqué de menacer d'autres journalistes qui avaient dénoncé les irrégularités lors des examens officiels.

Tout d'abord, Monsieur Métellus, a profané les examens du baccalauréat, faisant des hommes de peine, des surveillants et des superviseurs dans des centres d'examens officiels, écartant les enseignants professionnels et les jeunes compétents. Lors même qu'il aurait fait une ouverture pour ses partisans, il devait avoir la décence de choisir des gens qualifiés.

Lisez: "Haiti-2013 : L'organisation des examens du bacc dans le Nord, un fiasco!"


Comment expliquer qu'un homme qui se dit progressiste et en faveur du changement prôné par le Président Martelly, propose de révoquer Rommel Pierrot, le Directeur de l'OAVCT qui fait un travail extra-ordinaire à la tête de l'institution au Cap-Haitien. Aujourd'hui, en 30 minutes, un contribuable peut régler ses papiers au bureau de l'OAVCT du Cap-Haitien, grâce au travail professionnel, de Monsieur Pierrot, un homme crédible, incorruptible, qui a fait ses preuves à la tête de plusieurs administrations comme la Téléco du Cap-Haitien et la Compagnie Shada. 

Justin Métellus, dans sa liste, propose de placer Edmond Colas "Directeur Régional de FAES". Ce dernier n'a aucune compétence adéquate pour occuper une telle fonction technique. On se demande si ce Justin Métellus n'est pas un élément actif de cette 5e colonne au sein du pouvoir avec pour objectif de faire échouer le Président Martelly.

Lors d'une réunion tenue ce mercredi 17 juillet 2013, au local du Lycée Boukman, Justin Métellus a déclaré qu'il a le support du Président de la République; qu'il compte placer les journalistes critiques dans une situation d'insécurité au Cap-Haitien; les "rues" de la ville du Cap-Haitien appartiennent à son associé Yvon Altéon.  Ce dernier est un vrai malade du pouvoir qui croyait gouverner en faisant les quatre volontés des deux (2) extrêmes : Le Sénateur Moise Jean-Charles et le Président Michel Martelly. Ce sont ces gens qui n'arrivent pas à comprendre que Michel Joseph Martelly n'est plus un maestro, mais un Chef d'Etat, et que l'Etat fonctionne suivant des théories qui imposent un certain protocole qu'on doit respecter au Palais National, mais surtout sur le terrain, qui créent toutes sortes de confusions dans le département du Nord... 

Nous refusons de cautionner ces manoeuvres. Nous allons les combattre. Et, nous ne connaitrons pas le sort de Jean Dominique.

Cyrus Sibert, Cap-Haitien, Haiti
____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE COMBATTRE LES DEMAGOGUES DE DROITE ET DE GAUCHE , LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
But you can't fool all the people all the time."
 (
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
) dixit Abraham Lincoln.
Enregistrer un commentaire