mercredi 7 août 2013

Cap-Haitien : Un Prêtre Catholique accusé d'association de malfaiteurs. (Texte de Cyrus Sibert)

Cap-Haitien : Un Prêtre Catholique impliqué dans un nouveau scandale sexuel.

Etienne Marie Michaelle accuse formellement, le Père Donald Chéry, administrateur du Collège Notre Dame, de violence physique, d'enlèvement et de tentative d'assassinat sur sa personne. 

L'événement s'est produit dans la soirée du 9 juillet 2013, vers 10 heures 30 p.m. Le pasteur, avec qui la victime entretenait des relations amoureuses depuis environ 7 mois, a décidé non seulement d'effacer l'histoire d'amour, mais aussi la femme qu'elle exploitait sexuellement, jours et nuits. La cause étant l'insistance de sa partenaire sexuelle, Michaelle, de lui réclamer 17,500 gourdes dans le but de payer une maisonnette à la rue 23 A. 

Tourmenté par le développement de cette histoire clandestine qui risquerait de troubler sa couverture de religieux responsable de la plus grande école catholique du Cap-Haitien, le Père Donald Chéry décida de s'associer à 3 hommes (malfaiteurs) pour exécuter son plan de nettoyage. Il a donc invité Michaelle de le rejoindre au local du Collège Notre Dame, tard dans la soirée, pour recevoir 7,500 gourdes, soit une partie du montant réclamé. 

Selon, les témoignages de la victime, le Prêtre Donald Chéry, lui a invité de monter dans une voiture 4x4 immatriculée 20325 dans le département du Nord Est (Elle n'avait pas retenu les lettres). Dans la pénombre de la nuit, elle a aperçu 3 personnes assises sur le siège arrière de la voiture. Trouvant le décor inhabituel, elle a refusé. Finalement, les 3 hommes se sont jetés sur elle. De force, elle a été projetée à l'intérieur de la voiture, dans l'espace arrière destiné aux bagages, sa tête pressurée contre le plancher par l'un des hommes de main du prêtre, dans le but d'éviter que son enlèvement soit perçu des riverains. Durant le trajet, Michaelle rapporte avoir entendu le père Donald et ses 3 hommes discuter de son destin. L'un d'eux proposait à ce qu'on la jette en mer… Finalement, arrivés à la rue 28 A, ses agitations ont forcé ses ravisseurs à la projeter par terre dans la rue.

S'agissait-il d'une opération d'intimidation ou d'une tentative d'assassinat?

La victime rapporte avoir contacté la police qui a dressé un procès-verbal de plainte formelle. Aussi, s'est-elle rendue au bureau de l'Archevêque Louis Kébreau, accompagnée d'une religieuse et d'un proche qui suggéraient de régler le problème à l'amiable. 

Si devant la justice haïtienne, les hommes de main du prêtres, arrêtés dans la soirée des sévices, ont été relâchés sans aucune forme de procès, l'Archevêque du Cap-Haitien n'a pas voulu donner suite aux promesses de règlement défini avec la victime. A plusieurs reprises, les portes de l'Archêvé lui ont été fermées.

Larmes aux yeux, Michaelle regrette d'avoir abandonné son travail où elle percevait un salaire de 2,500 gourdes par quinzaine. D'autant plus, le Père Donald Chéry lui avait administré une pilule dénommée citotex et de l'eau de coco pour qu'elle puisse avorter un enfant.

Faut-il rappeler que depuis l'arrivée de Monseigneur Louis Kébreau dans l'archidiocèse du Cap-Haitien, une suite de scandales secoue l'Eglise Catholique: 

1- Un prêtre accusé de vol de médicaments; 

2- Dilapidation des fonds du Collège Régina Assumpta et aujourd'hui; 

et,

3- Un prêtre accusé d'association de malfaiteurs contre une jeune fille sans défense qui mérite le support de la presse libre-courageuse et la solidarité des défenseurs des droits humains, spécifiquement ceux spécialisés dans la défense des femmes.

Cyrus Sibert, Cap-Haitien, Haiti 
____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE COMBATTRE LES DEMAGOGUES DE DROITE ET DE GAUCHE , LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
But you can't fool all the people all the time."
 (
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
) dixit Abraham Lincoln.
Enregistrer un commentaire