jeudi 20 février 2014

Des projets de développement seront réalisés dans plusieurs communes


Le Gouvernement de la République, annonce qu'il va intensifier des projets de développement sur toute l'étendue du territoire national. 

Selon un communiqué de la primature plusieurs plans spéciaux ont été élaborés pour lutter contre la pauvreté extrême dans différentes régions du pays. 

Chaque plan est géré par un coordonnateur qui a pour tâche de s'assurer d'une saine gestion des fonds engagés par l'État haïtien. Aussi, devront-ils donner des résultats concrets dans des secteurs clés permettant de lutter de manière efficace contre la misère et accélérer le processus de décentralisation du pays. Environ six (6) plans sont déjà mis en œuvre dans des communes du pays telles Port-de-Paix, Gonaïves, Jérémie, Ile de La Tortue, Ile-à-Vache et Ile de La Gonâve. 

Le plan de Port-de-Paix est coordonné par le Secrétaire Général de la Primature, Lucien Francoeur, et devra adresser les problèmes liés à l'éducation, aux infrastructures, à l'agriculture, la pêche, etc. Une place publique et plusieurs artères de la ville seront réhabilitées pendant que le secteur éducatif sera renforcé. 

En ce qui concerne le plan de La Gonâve, piloté par la ministre déléguée auprès du Premier ministre chargée de la paysannerie, Mme Mimose Félix, de nombreuses dispositions ont été adoptées pour créer des emplois sur l'île. L'alphabétisation et la pêche sont entre autres, les priorités qui seront adressées. Des milliers de kits de pêche seront distribués aux populations des zones ciblées afin de stimuler les activités économiques. 

Le plan mis en œuvre pour Ile de la Gonâve vise également à garantir les services de base aux citoyens, à mettre en valeur les potentiels agricoles et touristiques qui devront permettre de relancer l'économie sur l'île. Les programmes sociaux du Gouvernement déjà implantés sur l'île répondent à ce critère. 

Mille (1000) mères de famille bénéficieront du programme « Ti manman cheri ». D'autres initiatives viendront supportées les programmes sociaux déjà en cours. Le programme « Kore Lavi », devra supporter les efforts de six mille (6000) familles pour accéder à de meilleures conditions de vie. 

La ville des Gonaïves est déjà très avancée dans l'exécution de son plan spécial. Plusieurs tronçons de route ont déjà été réhabilités, un stade a été construit et le Gouvernement projette d'y installé sept (7) restaurants communautaires et de continuer avec les travaux de rénovation urbaine. 

Ile de La Tortue dispose quant à elle, d'un plan échelonné en 29 étapes qui vise à lui redonner un visage à la hauteur de son passé historique. C'est le Directeur Général du Fonds d'Assistance Économique et Social (FAES), M. Klaus Eberwein qui dirige ce programme stratégique. 

La ville de Jérémie, qui accueillera prochainement, « Gouvènman an lakay ou », la plateforme de dialogue avec les communautés, fait partie de ces plans spéciaux. En ce sens, le réseau routier est en cours de réparation. Plus de 200 lampadaires sont déjà installés dans le cadre du programme « Banm limyè, banm lavi ». Parallèlement, tous les réseaux électriques sont en cours de réparation. 

La construction de quatre (4) ponts reliant Jérémie à la ville des Cayes et la réhabilitation de 27 quartiers précaires participent de la vision du Gouvernement de faire de la Grand'Anse un pôle de développement. 

Par ailleurs, l'administration Martelly et le gouvernement Lamothe qui continuent de multiplier des initiatives en vue de répondre aux besoins primaires de la population, réitèrent leur pleine volonté pour que les richesses du pays aillent vers les plus nécessiteux. 

EJ/Radio Métropole Haïti

Enregistrer un commentaire