mercredi 3 septembre 2014

Haiti - Pédophilie : Des signes de faillite de l'Etat, en 10 points.-

Le 27 Août dernier, j'ai reçu un email de Paul Kendrick, l'un des chefs de file d'un groupe de militants américains de défense des droits de l'enfance :
 
« Cyrus, nous devons être impressionnés par la vitesse avec laquelle le gouvernement de la République dominicaine répond aux allégations d'abus sexuels sur des enfants qu'aurait perpétré un officiel catholique de haut rang.
Une action rapide de la RD pour protéger les enfants est en contraste frappant avec la réponse tiède du gouvernement haïtien face aux allégations accusant Geilenfeld d'abus sexuels sur des enfants en Haïti. » (Voir au bas du texte la version originale du message)
 
Ce constat regrettable nous stimule à publier en dix (10) points des faits qui justifient la remarque de Paul Kendrick et de bien d'autres observateurs nationaux et internationaux. Aussi, devons-nous signaler qu'en plus du comportement irresponsable des gouvernants haïtiens, il y a le silence complice de la société haïtienne. Car, actuellement, en République Dominicaine, des organisations de défense des droits humains organisent la signature d'une pétition réclamant l'extradition du Nonce Apostolique qui aurait abusé des enfants. Des militants des droits humains organisent des manifestations de sensibilisation, de protestation et s'activent à encadrer les victimes.
 
En Haïti…

Observations sur l'orphelinat Saint joseph de Delmas 91.-

1.- Depuis environ 30 ans, un ancien prête américain, dénommé Michael Geilenfeld est accusé continuellement d'abus sexuels sur des enfants pauvres qui fréquentent son orphelinat à Delmas 91.
 
2- Par moments, des mouvements de protestations sont organisés pour dénoncer des pratiques d'abus et d'exploitations sexuelles orchestrées sur des enfants qui fréquentent l'orphelinat Saint-Joseph de Delmas 91. Ce fut le cas en 1995 dans la ville de Detroit aux Etats-Unis. 
 
3- En 1983, en 1991, 1995 et en 2005, des adolescents avaient manifesté leur mécontentement face à des pratiques sexuelles inacceptables de M. Geilenfeld. En décembre 1995, des jeunes danseurs du foyer d'accueil Saint-Joseph, en déplacement aux Etats-Unis avaient fait des déclarations dans la presse Américaine (Detroit Free Press) pour dénoncer les abus et violences sexuels dont ils subissaient de M. Geilenfeld. En 2005, des victimes avaient déposé une plainte formelle au Consulat Américain de Port-au-Prince dans laquelle ils avaient accusé M. Geilenfeld de prédation sexuelle. Des déclarations à propos avaient été faites dans la presse haïtienne, notamment sur la TNH. Dans la suite, les jeunes affirment que Madame Déjean de l'IBERS, chargée de superviser l'orphelinat Saint-Joseph, a été informée à plusieurs reprises de cette situation. Pourtant, à cause de la corruption qui prévalait au niveau de l'IBESR ainsi qu'au sein de l'appareil judiciaire haïtien, M. Geilenfeld demeure intouchable en Haïti. Son impunité pourrait aussi être du fait qu'il entretenait de bonnes relations avec l'ancien président Jean Bertrand Aristide d'abord par le biais du foyer d'accueil « La Fanmi Se Lavi » qui lui accordait des accointances et ensuite par le biais de lobbyistes américains du mouvement catholique "Pax Christi" qui lui assurait une influence certaine au niveau de l'État.
http://reseaucitadelle.blogspot.com/2014/05/support-politique-dun-reseau-de.html
 
4-  Grâce au gouvernement Martelly/Lamothe, l'IBESR a été redynamisé et des foyers d'accueil publics ont été construits. En conséquence, dans une lettre adressée aux responsables de Saint-Joseph en février 2014, on peut lire : « La Direction Générale de l'Institut du Bien-Être Social et de Recherches (IBESR), suite au rapport du Service des Œuvres Sociales en date du 25 novembre 2013 établissant que les enfants placés sous votre garde, en violation des décrets du 22 décembre 1971 et du 4 novembre 1983 et allégations persistantes d'abus, sont dans une situation de vulnérabilité et d'insécurité. En conséquence, devant ce constat d'illégalité, ce non-respect des normes de fonctionnement et en attendant la confirmation de ces allégations, cette Direction décide de déplacer ces enfants et de les reloger dans un espace plus sécuritaire.»
http://fr.slideshare.net/reseaucitadelle/lettre-de-libesr-ordonant-la-fermeture-de-lorphelinat-saintjoseph-de-delmas-91
 
5-  Au début de l'année, plusieurs anciens jeunes de l'orphelinat Saint-Joseph Home for Boys résidant en Haïti ou à l'étranger ont déposé une plainte formelle contre M. Geilenfeld pour « abus de confiance, agression sexuelle, viol, sévices corporels, escroquerie, abus d'autorité, abus de drogue et usage illicite de drogues, atteinte à la pudeur, et enfin, la traite de personnes pour exploitation sexuelle… ». Ils sont représentés par Me. Emmanuel Jeanty du Cabinet Fleurant. 
http://reseaucitadelle.blogspot.com/2014/02/haiti-pedophilie-justice-plainte.html
 
6-  La justice haïtienne a décidé d'inculper M. Geilenfeld pour « Outrage public et rébellion ».
 
7-   Le juge d'instruction Al Duniel Dimanche, chargé du dossier, après avoir auditionné les deux parties, et face au refus de l'accuser de répondre à ses convocations, il a décerné un mandat d'amener contre M. Geilenfeld en date du 3 juillet 2014. Le mandat n'a jamais été exécuté, et M. Geilenfeld continue ses activités en toute quiétude, ignorant les injonctions du juge.
http://reseaucitadelle.blogspot.com/2014/07/haiti-pedophile-mandat-damener-contre.html
 
8- Récemment, nous avons découvert que: 
A- l'orphelinat Saint-Joseph de Delmas 91 entretenait de bonnes relations avec l'organisation pro-pédophilie NAMBLA (North American Men and Boys Love Association). En effet, lors des funérailles du fondateur de cette organisation qui prône des relations sexuelles entre adultes et enfants, des fonds ont été collectés au profit de l'orphelinat Saint-Joseph. Ce qui renforce les allégations persistantes d'exploitations sexuelles de mineurs à Delmas 91.
http://reseaucitadelle.blogspot.com/2014/03/haiti-liens-entre-lorphelinat-saint.html?m=1 
 
B- John Duarte, un ancien prête canadien, arrêté en République Dominicaine pour crime de pédophilie en Haïti. John Duarte qui avait abusé plusieurs enfants haïtiens, dirigeait avec Michael Geilenfeld l'orphelinat Saint-Joseph de Delmas 91.
Ex-Windsor priest John Duarte arrested for alleged child sex abuse in Haiti
 
9- Deux (2) dossiers criminels ayant un lien fort avec le foyer Saint-Joseph de Delmas 91:
A) M. Brunel Ezra, accusé de tentative d'assassinat sur la personne de « O-gun », chanteur du groupe musical TEAM LOBEY qui avait été atteint d'un projectile à la mâchoire (Pétion-ville, 29 février 2014), est pour sa part un jeune de Saint-Joseph qui a été abusé par M. Geilenfeld, et qui est devenu son partenaire sexuel. Il aurait utilisé l'arme des responsables de l'orphelinat pour perpétrer son forfait. De plus, la camionnette bleue de l'orphelinat qui a été confisquée par le Commissariat de Pétion-Ville pour enquête allait être remise aux dirigeants de l'orphelinat dans des conditions obscures. Avec l'aide des responsables de Saint-Joseph, le criminel s'est réfugié en République Dominicaine et reçoit du support financier de M. Geilenfeld, cherchant à le fidéliser et le garder loin des enquêteurs américains de Homeland Security et de l'ICE.
 
B) Fin 2013, M. Richie Ruiz, un autre jeune du centre, a été arrêté à Jacmel en possession d'un pistolet de calibre 9 mm, qui avait été utilisé dans l'assassinat de deux (2) policiers du Commissariat central de Port-au-Prince (Pompier). Dans sa déposition, le jeune Ruiz avait déclaré que l'arme appartenait aux responsables de Saint-Joseph : MM. Geilenfeld, Bill Nathan et Walnès Canga. M. Ruiz est actuellement en République Dominicaine. On ignore les circonstances de sa liberté, vu qu'il a été gardé à la DCPJ dans le cadre d'une enquête policière. http://reseaucitadelle.blogspot.com/2014/02/haiti-lorphelinat-saint-joseph-implique.html
 
10- Il y a un certain laxisme au niveau de l'État haïtien dans ce dossier qui doit-être corrigé. En effet :
A) De multiples plaintes sont restées sans suites ;
 
B) Un mandat d'amener non exécuté contre un accusé de pédophilie qui continue de circuler dans le pays et de diriger des centres pour enfants malgré les objections de l'État ;
 
C) Alors qu'il y a assez d'indices et de preuves pour agir, les autorités concernées, se comportent en Ponce Pilate en abandonnant les jeunes victimes qui doivent affronter seuls un étranger puissant et pourvu des grands moyens ;
 
D) Plusieurs cas d'infractions, de tentatives d'assassinats, de possession d'armes illégales ont été soldés par des libérations extra-judiciaires.
 
À l'instar des démocraties fonctionnelles, l'État haïtien devrait adopter des mesures conservatoires pour protéger les victimes et se montrer très actif dans la recherche de preuves. Le dossier Dominique Strauss-Kahn aux Etats-Unis et actuellement le dossier du Nonce Apostolique accusé de pédophilie en République Dominicaine sont des exemples du protocole d'action de tout État de Droit dans ce genre de situation.
 
Cyrus Sibert, Cap-Haïtien, Haïti
31 Aout 2014
---------------------------
[ Cyrus, we should be impressed by the speed in which the government of theDominican Republic is responding to allegations of child sexual abuse by a high ranking Catholic official.

The DR's prompt action to protect children stands in stark contrast to the Haitian government's tepid response to allegations of child sexual abuse against Geilenfeld.

Paul

Ct children
http://www.dominicantoday.com/dr/local/2014/8/27/52556/Former-Vatican-envoy-could-be-extradited-to-Dominican-Republic ]
____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
But you can't fool all the people all the time."
 (
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
) dixit Abraham Lincoln.
Enregistrer un commentaire