mardi 24 mars 2015

Mirlande Manigat du MOPOD et du RDNP sur Radio Caraïbe : Des politiciens et des partis en coma artificiel

Metro-Québec

3119, rue Saint-Joseph Est,

Québec, QC G1K 8E2

Email: newsdesk.fr@gmail.com

*********************************************



 Mirlande Manigat du MOPOD et du RDNP sur Radio Caraïbe :

Des politiciens et des partis en coma artificiel

 

Dirigeante de l'agonisant MOPOD et secrétaire générale du Rassemblement des Démocrates nationaux progressistes, Mirlande Manigat traine de média en média, en quête d'une visibilité que ses mauvais choix politiques décident de ne plus lui accorder malheureusement.

 

Aujourd'hui, l'ancienne candidate à la présidence, Mirlande Manigat, qui avait été mise à nue par le candidat Tèt Kale, l'actuel Président Michel Joseph Martelly, dans un débat entre candidats lors de l'élection présidentielle de 2010, n'a plus la côte. D'aucuns pensent qu'il lui serait mieux de prendre sa retraite politique et se consacrer uniquement à l'enseignement le temps qu'il lui reste à vivre. Mais pour elle, la politique c'est un virus qui ne l'abandonne pas, au risque d'aller de déconvenues en déconfitures.

 

Invitée ce matin dans le journal Première Occasion de Radio Caraïbes, Mirlande Manigat faisait pitié. Elle, autrefois si superbe, n'a même pas pu donner de réponses approximatives aux questions judicieuses du journaliste de la radio. Aux interrogations concernant le MOPOD, elle a maladroitement tenté de cacher la vérité alors que tout le monde sait que cette coalition de politiciens jusqu'auboutistes de tout acabit vole en éclat. Du vieux verre brisé, il ne reste que les tessons ! Entre Mirlande Manigat et André Michel, c'est une relation de je t'aime moi non plus. En effet, la poule et le coq de la même basse-cour veulent être candidats à la présidence pour le compte du MOPOD. Furieuse, Mirlande Manigat a qualifié André Michel de présomptueux. Et le petit ambitieux s'est empressé de rejoindre son compère ténébreux Newton Saint-Juste autrefois à la solde d'Yves Christalin, dans une plateforme dite Justice axée sur l'injustice puisque les deux scélérats n'ont aucun respect pour le fonctionnement régulier de  la justice de leur pays. Selon un sondage réalisé sur la côte de popularité d'André Michel, seulement 0.07% de la population du pays se dit prêt à voter en sa faveur. Une honte et une déculottée nationales ! Chez les autres membres du MOPOD, c'est la débandade. Adieu manifestations et grèves ! La population est désabusée.

 

On comprend finalement que le MOPOD n'avait pas pour objectif de contribuer au développement démocratique et économique du pays. La seule obsession des fous furieux du MOPOD, selon le citoyen Henri Jean-Jacques, ancien sympathisant de la coalition, interrogé par un journaliste à Port-au-Prince, c'était d'empêcher le Président Michel Martelly de réaliser beaucoup plus de projets de développement au bénéfice du peuple haïtien. Pour sa part, Nicole Jean-Baptiste, une dame de 40 ans qui travaille au Parc industriel SONAPI, a déclaré que Dunoix Erick Cantave, Turneb Delpé, Lydie Parent et Newton saint-Juste sont des professionnels de la violence. Tandis qu'André Michel a été pourchassé du parti politique KID pour menées subversives contre les dirigeants de cette formation politique.   

 

A l'intérieur du RDNP devenu aujourd'hui Rassemblement des Démagogues Nuls et Pitoyables, c'est la grogne contre Mirlande Manigat. Les observateur avisés doivent sûrement se poser des questions sur la longue absence de Patrice Dumont qui, dit-on, a abandonné le RDNP. Il est, dit-on, en conflit ouvert avec Mirlande Manigat qui avait soutiré de l'argent du sénateur Félix Bautista à l'insu des autres membres de l'état major du parti.

 

Aux abois et dans un élan de repentance peut-être, Mirlande Manigat qui, naguère avec une certaine insolence, se plaisait vilainement à appeler le Chef de l'Etat par son patronyme s'est résolue à répéter le Président Michel Martelly aujourd'hui. Et il était triste de constater que le journaliste interviewer de Radio Caraïbes, intelligent, n'avait pas manqué de lui faire le rappel. Dès lors, l'éminente professeure avait perdu toute sa superbe pour se draper dans une pièce de honte qu'elle s'est elle-même confectionnée durant quatre années d'opposition méchante, irréductible et insensée.

 

Mirlande Manigat, le MOPOD et consorts doivent définitivement savoir que la vengeance du peuple, le jour du vote, sera constituée d'un plat qui se mangera froid.


-- 
Rachelle DESROULEAUX
Correspondante spéciale
Métro-Québec, Haïti
Spécialiste Enquêtes Politiques

____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
 
But you can't fool all the people all the time."
 
 (
 
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
 
Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
 
) dixit Abraham Lincoln.
Enregistrer un commentaire