lundi 13 avril 2015

Haiti- Décharge : Martelly ne peut en refuser sans accuser son régime.-


La démission du Chancelier haïtien Duly Brutus est un signal clair qui annonce une décision favorable sur cette question de décharge qui hante les prochaines joutes électorales. La candidature révélée par la presse d'autres personnalités proches du Président de la République qui elles aussi avaient dirigé des ministères est un signe de plus qui annonce des élections inclusives en Haiti pour l'année 2015.

Logiquement, tout refus de résoudre ce problème de décharge placera le Président Martelly du coté de ceux qui accusent sans fondement son régime de corruption et frappera d'anathème tous les membres du pouvoir TET KALE.

Si le Président Martelly refuse de solutionner ce problème, il se retrouvera ipso facto dans le camp des avocats André Michel et Newton Saint-Juste et renforcera les persécutions judiciaires contre son épouse, son fils aîné, sa famille, en un mot, contre lui-même. Ce serait une situation suicidaire pour un Président populaire en fin de mandat (57%) qui a commis l'erreur d'annoncer déjà sur TV5 son retour en 2021. On peut imaginer toutes les attaques auxquelles il aura à faire face après février 2016.

Le Premier Ministre Laurent Lamothe ayant demandé formellement décharge, le Sénat Andris Riché ayant transferé formellement cette demande à la Cour supérieure des comptes, il ne reste qu'au Président de la République qui assure la continuité de l'Etat depuis la caducité du parlement de jouer son role. 

Les antécédents sont connus. La jurisprudence électorale en ce sens est abondante. Le Président Michel Martelly ne peut que suivre les traces de ses prédécesseurs i.e. trancher sur cet obstacle.

Cyrus Sibert, Cap-Haitien, Haiti
13 avril 2015
@reseaucitadelle 
reseaucitadelle@yahoo.fr 
____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
But you can't fool all the people all the time."
 (
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
) dixit Abraham Lincoln.
Enregistrer un commentaire