mercredi 22 avril 2015

Haiti-Gouvernance : Echec du modèle KIKO-VALENTIN-BOULOS.- (Texte de Cyrus Sibert)

La libération de Woodly Ethéard AKA Sonson Lafamilia et le scandale qui entoure ce jugement expéditif marquent un tournant décisif dans la mise en oeuvre du modele politique traditionnel des personnalités qui ont ligué contre le Premier Ministre Laurent Lamothe à la fin de l'année 2014.

Ce n'est pas un secret que face à Lamothe qui prônait un gouvernement qui respecte le minimum nécessaire pour créer la confiance et un environnement favorable aux investissements et le développement des affaires, il y avait le modèle KIKO/VALENTIN qui voit dans le pouvoir d'Etat une opportunité à saisir, rapidement, sans réserve, dans tous les sens, sur tous les dossiers, sans tenir compte des institutions républicaines ni de l'image de la présidence.

C'est une triste réalité pour le Président Martelly qui s'est sacrifié durant les 4 dernières années en vue de réussir le décollage d'Haiti. On pourra toujours blamer la justice, mais les multiples interventions dans la presse du beau-frère du Chef de l'Etat sur ce dossier met la Présidence sur le banc des accusés. Aussi, y a t-il cette alliance KIKO/VALENTIN/MOPOD lors des manifestations anti-gouvernementales ou anti-Lamothes.

Ils n'ont pas protégé le Chef de l'Etat qui normalement devrait-être au dessus de tout soupçon.

De plus, mettre la famille présidentielle face aux intérêts des Etats-Unis en matière de sécurité nationale - lutte contre la drogue, criminalité organisée, blanchiment d'argent, à quelques mois de la fin d'un mandat de cinq (5) ans, c'est faire peu de cas de son avenir. Car, les Etats-Unis sont connus pour leur capacité de nuisance, leur habilité à vous empêcher de mener une vie tranquille.

Une semaine après la libération des deux accusés du gang Galil, le pouvoir fait machine arrière. Le commissaire du gouvernement a été mis en disponibilité, puis révoqué. Le Ministère de la Justice compte faire appel de la décision. A Washington, on hausse le ton. Le Département d'Etat se dit préoccupé. Pour avoir coopéré dans l'enquête sur le gang Galil, les autorités américaines sont convaincues que le dossier n'est pas vide; il existe bien des indices et des preuves.

Dans son fort intérieur, le Chef de l'Etat se rendra bien compte que le modele KIKO/VALENTIN ne peut que lui attirer des ennuis. A l'Ambassade des Etats-Unis, on doit se sentir honte d'avoir accepté le départ de Lamothe dans les conditions que nous connaissons et son remplacement par des traditionnels plus motivés par des privilèges, leur influence personnelle, le désordre administratif, l'appropriation privée des taxes et des recettes douanières que par la bonne gouvernance.

La libération en décembre dernier d'un nombre important de bandits à la faveur de la grace présidentielle est une preuve de plus du mépris de certains collaborateurs pour la Présidence et l'intérêt national. Plus d'un a abusé de la confiance du Chef de l'Etat jusqu'à le porter à signer des décisions indignes qui ne cadrent pas avec les 5E qu'il prônait.

Pourquoi l'Ambassade des Etats-Unis n'avait-elle pas supporté le Premier Ministre Lamothe qui combattait, sans pitié, les kidnappeurs, les trafiquants de drogue, les criminels, les gangs armés…? 

Aujourd'hui, les révélations qui entourent la révocation pour activités criminelles par l'Ambassade américaine du VISA/Touriste de Me André Michel, ancien membre du KID, le parti de l'actuel Premier Ministre Evans Paul, sont des faits qui prouvent que le gouvernement haïtien est entre de mauvaise main.

Le temps donnera raison au Premier Ministre Laurent Lamothe. Le peuple haïtien qu'on croit ignorant voit tout et comprend parfaitement le jeu. Face à cette descente aux enfers, le Président Michel Martelly n'aura d'autre choix qu'à ce démarquer de ce modele chaotique KIKO/VALENTIN/K-PLIM/BOULOS qui risque de troubler sa vie heureuse traditionnellement de fête et de bon temps.

Nous restons convaincus que le Chef de l'Etat partage le même modele que Laurent Lamothe et que sans son support, son Premier Ministre ne pourrait pas réaliser un bilan positif. Réussir deux ans et demi à la tête de la Primature sans le support du Chef de l'Etat, c'est impossible. Le président Michel Martelly et le Premier Ministre Laurent Lamothe partagent la même vision. C'est au peuple de libérer le leader du mouvement TET KALE des traditionnels qui exercent sur lui des pressions de toutes sortes. 

Au peuple d'imposer la poursuite du changement lors des prochaines élections! 

Cyrus Sibert, Cap-Haitien, Haiti
22 Avril 2015
@reseaucitadelle
reseaucitadelle@yahoo.fr
____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
But you can't fool all the people all the time."
 (
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
) dixit Abraham Lincoln.
Enregistrer un commentaire