mercredi 27 mai 2015

Ecoutes téléphoniques : Laurent Lamothe, victime d’espionnage! (Texte de Cyrus Sibert)


Moins d'une semaine après la publication d'une lettre erronée par le Ministère des finances, dans le but de pousser la Cour des Comptes à changer sa conclusion favorable sur l'enquête du Ministère de la planification de 2012 à 2014 , on a appris que le téléphone de l'ex-Premier Ministre haïtien Laurent Lamothe a été placé sous écoute.

Sur les médias sociaux, on peut facilement auditionner une conversation entre Monsieur Lamothe et ses collaborateurs sur la façon dont il a été inscrit en ligne par l'ancien Ministre Ralph Théano de la Plate-Forme "Peyzan" et des commentaires sur le souhait de partenaires et amis qui espèrent sa participation dans le cadre d’élections inclusives. Une bande sonore qui a été diffusée, ce mercredi 27 mai, sur une station de la capitale haïtienne, Radio Zenith FM. 


La veille de la date butoir pour la fermeture des inscriptions de candidats à la Présidence, Monsieur Lamothe semble avoir été paralysé par l'idée de faire le dépôt de sa candidature sans les rapports d'audit de la Cour des Comptes. Il parait qu'il y avait une volonté arrêtée de ne pas permettre à l'ancien Premier Ministre de s'inscrire sur la liste des candidats à la Présidence. Et quand, poussé par des collaborateurs qui ne voulaient pas perdre le momentum, il s'est effectivement porté candidat, on a décidé de falsifier la conclusion du rapport dans le but de torpiller son projet.


Si le contenu de l'enregistrement n'a rien de grave capable d'embarrasser l'ancien Chef de la Primature, le fait de mettre sur écoute un Candidat à la Présidence est une violation grave des droits et libertés politiques du citoyen. Elle est une entreprise inacceptable dans un pays démocratique et annonce des moments difficiles durant cette période électorale hantée par de grandes rivalités politiques,  le déchirement de l'équipe au pouvoir et des manoeuvres de partis membres du gouvernement de consensus à manipuler les prochaines élections.


Même quand on ne sait pas encore d'où vient la décision criminelle de mettre sous écoute le Bureau de campagne de l’ex-Premier Ministre Lamothe, la lettre erronée de membres de l'actuel gouvernement de consensus Martelly/Paul adressée à la Cour des comptes, ne peut que pousser les observateurs à indexer le pouvoir exécutif.


Au moment où la MINUSTAH (Mission des Nations Unies pour la Stabilisation en Haiti) exécute un plan de retrait des troupes de l'ONU en Haiti, les haïtiens devraient chercher plutôt le consensus et l'harmonie, au lieu de se livrer à des jeux d'espionnage et de manipulation allant dans le sens de l'exclusion qui risque de créer des troubles socio-politiques dans le pays.


Cyrus Sibert, Cap-Haïtien, Haiti

27 mai 2015
@reseaucitadelle
reseaucitadelle@yahoo.fr  
____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
 
But you can't fool all the people all the time."
 
 (
 
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
 
Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
 
) dixit Abraham Lincoln.

Enregistrer un commentaire