samedi 26 décembre 2015

L’américain Paul Kendrick, victime de la corruption qui domine la justice haïtienne et des pratiques déloyales des avocats haïtiens de Michael Geilenfeld.-

[ Photos de Paul Kendrick protestant en faveur des enfants victimes d'Haiti ]
Le jugement obtenu le 29 avril 2015 en l’absence des plaignants a permis à l’accusé Michael Geilenfeld d’induire un tribunal américain en erreur condamnant le militant des droits des enfants Paul Kendrick au silence. 
[ Dossier #Geilenfeld : Le jugement dégradant pour la justice haïtienne.- http://www.slideshare.net/reseaucitadelle/dossier-geilenfeld-le-jugement-dgradant-pour-la-justice-hatienne ]

De plus, les avocats haïtiens de M. Geilenfeld sont allés jusqu’à témoigner par skype devant un jury composé uniquement de blancs de Portland Maine, affirmant que “Pédophilie” (Child Molestation) signifie “homosexualité” en Haïti (Lifestyle). En effet, lors de sa déposition par skype (internet), parlant de l’ordonnance de renvoi du juge d’instruction Al Duniel Dimanche contre Michael Geilenfeld, l’avocat haïtien a induit en erreur les dix (10) membres du jury en ces termes : “…the judge concluded that there were sexual molestation because of the fact that Michael Geilenfeld admitted that he was homosexual” (voir la déposition, page 41).

Monsieur Geilenfeld prit avantage de l'évolution des droits des homosexuels pour vanter son homosexualité. Le jury de Portland Maine a ainsi compris que nos juges haïtiens sont tellement homophobes qu’ils n’arrivent pas à en faire la différence. Les blancs de Portland, Maine, ont ainsi blâmé Paul Kendrick d’avoir milité en faveur des enfants d’un pays “crasseux” où l’on n’arrive même pas à différencier “Pédophilie” et “Homosexualité”. Un pays dans lequel des juges ne trouvent pas important d’inviter les plaignants, des concitoyens qui se disent victimes, lors d’un jugement. 


Paul Kendrick un vrai défenseur des enfants victimes d'Haiti
Conséquences, Monsieur Paul Kendrick, lui aussi victime des pratiques pédophiles durant son enfance, se bat avec le support de sa compagnie d’assurance pour limiter les dégâts et/ou réparer dans une certaine mesure les dommages causés par ces emails en faveur des enfants haïtiens. Car, à partir de 2011, il avait lancé une campagne consistant à blâmer les contributeurs américains de l’orphelinat Saint-Joseph de Delmas 91 du fait de n’avoir pas appliqué le protocole universel en matière d’allégations d’abus sexuels. Une campagne qui avait diminué considérablement les collectes de fonds de Saint-Joseph et affecté l’image de l’ONG www.HeartWithHaiti.org aux Etats-Unis. 

Paul Kendrick protestant sur le campus de Fairfield University en faveur des enfants d'Haiti
“Si tous les enfants sont des enfants, les enfants d’Haiti méritent les mêmes traitements que nos enfants américains.” martelait Paul Kendrick dans ses lettres aux contributeurs américains de l’orphelinat Saint-Joseph.

Pourtant, le lundi 14 décembre dernier, nous avons entendu des avocats de la défense mentir au représentant du parquet, inversant les faits, jusqu’à dire que la plainte déposée en mars 2014 est au profit de Paul Kendrick. Une déclaration mensongère visant à confondre des honnêtes gens, vu que depuis 1987 des jeunes de l’orphelinat Saint-Joseph se battent contre Michael Geilenfeld dénonçant ses pratiques d’abus sexuels, essayant de faire entendre leur voix; En 1995, un groupe de jeunes de l’orphelinat avaient porté plainte lors d’un voyage à Detroit, Michigan, action pour laquelle le juge américain saisi avait demandé aux plaignants de s’adresser à la justice de leur pays, vu que les faits reprochés, s’ils se confirment, n’ont pas été commis aux Etats-Unis, dans l’Etat de Michigan ( A ce moment, il n’y avait pas de loi américaine sévère contre le tourisme pédophile). 



Cyrus Sibert et Paul Kendrick a Milot 
Rappelons que le protocole universel en matière d’allégation ou de suspicion d’abus sexuels sur mineurs recommande :  
a- la mise à l’écart provisoire de la personne accusée, 
b- l’ouverture d’enquêtes administratives, privées et/ou judiciaires, 
c- la prise en charge des potentielles victimes, 
d- l’adoption d’une politique de protection des enfants à savoir l’établissement d’un protocole régissant les rapports, les relations et les distances entre les enfants et le personnel de l’orphelinat. 

Et, dans le cas spécifique de l’orphelinat Saint-Joseph, l’Etat haïtien, dans l’exercice de sa souveraineté, devrait réagir sur les preuves de liens entre NAMBLA  (North American Man/ Boy Love Association) et cette maison d’accueil fonctionnant sur son territoire.

[ Liens entre l'orphelinat Saint-Joseph et l'organisation NAMBLA:
http://reseaucitadelle.blogspot.com/2014/03/haiti-liens-entre-lorphelinat-saint.html ]

Faut-il signaler que de solides suspicions de corruption pèsent sur les avocats et les autorités qui ont organisé le jugement secret du 29 avril 2015 dans le but d’enterrer définitivement le dossier et de garantir l’impunité à l’accusé. Des rumeurs font état de collecte de plusieurs dizaines de milliers de dollars venus de pédophiles intéressés et/ou d’homosexuels désinformés en vue de corrompre la justice haïtienne au détriment des victimes déshérités. Me Sitéon Augustin, ce substitut du Commissaire de Gouvernement qui avait renoncé aux charges contre l’accusé a été sanctionné par le Ministère de la Justice; la décision du Juge Roosevelt Jean Romulus est attaquée par l’Etat haïtien qui a demandé à la Cour d’Appel de rejuger l’affaire. Le représentant du parquet, Me Brunet Salomon, chargé du dossier, avait reconnu dans son réquisitoire "qu'il y a des indices suffisants et convaincants pour les faits d'agression sexuelle, viol, atteinte à la pudeur et de traite humaine; et qu'il y a lieu de poursuivre l'accusé pour les faits à lui reprochés; et de le renvoyer devant le tribunal criminel siégeant sans assistance de jury pour être jugé conformément aux articles 278, 279, 280, 281, 282, 283 et 2 du décret de l'Assemblée nationale en date du 12 janvier 2004 ratifiant le protocole additionnel à la convention des Nations unies contre la criminalité organisée". 


Cyrus Sibert, Cap-Haïtien, Haïti 

reseaucitadelle@yahoo.fr
@reseaucitadelle 

Protestation à Washington







Kendrik sensibilisant le personnel de l'Hopital de Milot sur les abus sexuels contre enfants




Le jugement de la honte.
Le jugement de la honte
==============
Lisez :
GRAND DOSSIER : Haïti, « Terre promise » des pédophiles américains. (Texte de Cyrus Sibert) http://www.reseaucitadelle.blogspot.com/2015/12/grand-dossier-haiti-terre-promise-des.html

Cyrus Sibert invite les avocats haitiens de Michael Geilenfeld à se resaisir...cessez vos mensonges et intimidations!
http://www.reseaucitadelle.blogspot.com/2015/12/cyrus-sibert-invite-les-avocats.html
Enregistrer un commentaire