mercredi 15 juin 2016

#Haiti: «Core Group» constate l’absence de décision pr la continuité au dela du 13 juin et s’en remet au parlement.-

LE «CORE GROUP» EXPRIME SES PRÉOCCUPATIONS DEVANT L’ABSENCE DE MESURES PRISES POUR ASSURER LA CONTINUITÉ INSTITUTIONNELLE AU-DELÀ DU 13 JUIN.-
Port-au-Prince, 15 juin 2016 - La Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies et les autres membres du «Core Group» (les Ambassadeurs du Brésil, du Canada, de l’Espagne, de la France, des États-Unis d'Amérique, de l'Union Européenne, et le Représentant spécial de l'Organisation des États américains) prennent note de l'ouverture de la deuxième session ordinaire du Parlement, conformément à la Constitution. Le "Core Group" exprime ses préoccupations devant l’absence de mesures prises pour assurer la continuité institutionnelle au-delà du 13 Juin, tel que prévu dans l'Accord du 5 Février.
Le "Core Group" demande à l'Assemblée Nationale d’agir et de parvenir à une solution qui évite un vide institutionnel et facilite le retour à l'ordre constitutionnel par la tenue d'élections sans délais. Il demande instamment à tous les acteurs, les partis politiques, les candidats et leurs partisans et à tout autre groupe de maintenir le calme et de refuser tout recours à la violence.
***
The “Core Group” expresses concern that no measures have been taken to ensure institutional continuity after 13 June
Port-au-Prince, 15 June 2016 - The Special Representative of the Secretary-General of the United Nations and the other members of the international community in Haiti represented in the "Core Group" (the Ambassadors of Brazil, Canada, France, Spain, the United States of America and the European Union, and the Special Representative of the Organization of American States) take note of the opening of the second ordinary session of Parliament in accordance with the Constitution. The “Core Group” expresses concern that no measures have been taken to ensure institutional continuity beyond 13 June as provided for in the 5 February Agreement.
The “Core Group” calls on the National Assembly to take action and reach a solution which avoids an institutional vacuum, and facilitate the return to constitutional order through the holding of elections without further delay. It urges all actors, political parties, candidates and their supporters and others to maintain calm and to refrain from violence.
Enregistrer un commentaire