mercredi 23 novembre 2016

Madame Honoré de la MINUSTAH complaisante au bâillonnement de la presse par Aristide et Fanmi Lavalas.-

Sous la direction de Madame Sandra Honoré, la #MINUSTAH assiste avec complaisance aux menaces et intimidations d’Aristide #Lavalas comme au temps de Papa Doc et ses Tonton Macoute.-
Des bandits lourdement armés, d'armes d'assault et de guerre, ont tiré devant le local de Scoop FM situé à Pétion-Ville dans l'objectif d'intimider les Journalistes .
La Direction Générale de Scoop FM et de Télé Scoop, dénonce avec indignation et la plus grande fermeté, la tentative de bâillonnement de la presse par des ennemis de la Démocratie.
A noter que depuis environ une semaine, des partisans de certains partis politiques, ont proférés, à visage découvert, des menaces claires contre des médias de la capitale et particulièrement à la radio contre des journalistes.
Radio Scoop FM dénonce avec violence, ceux qui veulent revenir avec des pratiques anti-démocratiques qui porterait atteinte à la liberté et à l'indépendance de la presse.
Plus jamais de Jean Léopold Dominique ! Plus jamais de Brignol Lindor !!
Plus jamais d'exil pour les journalistes !!
L'exercice d'hier qui a frustré ces individus de cap et d'épées, véritables assassins de l'expression démocratique, n'était qu'une simple lecture d'échantillons de quelques procès-verbaux publiés sur son site par le CEP et n'avait encore rien à voir avec les résultats des élections.
Seul le CEP est habilité à donner des résultats !
Les journalistes de Scoop demandent aux autorité compétentes du pays, au Président de la République, au Premier Ministre, au Ministre de la Justice, au Secrétaire d'Etat de la Sécurité Publique et au Directeur Général de la Police Nationale ainsi qu'au Commissaire du Gouvernement de mettre tout en œuvre pour protéger les journalistes de radio Scoop FM et de Télé Scoop, de même que la station.
Radio Scoop FM, Télé Scoop, médias indépendants s'engagent depuis dix ans à être et demeurer la radio de l'équilibre et de la neutralité en accordant et donnant la parole à tous les secteurs, notamment : PHTK, Fanmi Lavalass, Lapeh, Pitit Dessalines, Fusion ... Tous, ont eu les mêmes droits et les acteurs politiques ont toujours témoignés de la neutralité constante de la radio.
Les interventions de Jean Bertrand Aristide, Michel Joseph Martelly, Jude Célestin, Jean Henri Céant, Maryse Narcisse, Moise Jn Charles, Reginald Boulos, Jocelerme Privert, Enex Jean-Charles, Michel-Ange Gédéon, Camille Edouard Jr., Danton Léger, Pierre Espérance, tous, de tous les secteurs, ont eu droit de citer sur la Radio Télé Scoop FM.
Nous ne comprenons pas pourquoi certains secteurs veulent bâillonner un média aussi indépendant et aussi équilibré !
Nou pa peu ! Nou pa janm peu !
Nou pa kreye nouvel, Nou bay nouvel !!!
Scoop ...! Scoop ...! Scoop ...!
Avec "Haïti Débats", vous palpitez constamment au cœur même des informations de dernière heure !!!
Enregistrer un commentaire