Follow by Email / Suivez nous par Email.-

lundi 13 janvier 2020

Haiti - Caducité du Parlement : Que veut dire le Tweet du Président @MoiseJovenel? #LeReCit


Que veut dire le Tweet du Président @MoiseJovenel?

Contrairement aux interprétations manipulatrices d’un secteur, ce n’est pas une décision; mais seulement un CONSTAT. Et, ni la loi, ni la Constitution, personne ne peut empêcher un dirigeant ou un citoyen de CONSTATER.

Le Chef de l’État a constaté ce que tout le monde constate : un parlement dont le Grand Corps est dysfonctionnel depuis un (1) an; les députés qui assuraient l’apparence institutionnelle doivent partir. Des Sénateurs qui offrent au monde des spectacles de badigeonnage aux matières fécales. Du jamais vu!

Ceux qui critiquent le terme “Caducité” utilisé dans le Tweet de @MoiseJovenel construisent leur argument sur la permanence du Sénat. Mais, ils oublient que le Sénat n’est qu’une partie du Parlement. On pourrait qualifier cette prétention des sénateurs de “SenatSuprématie”.

Bref! Le Sénat est dysfonctionnel et le Parlement est caduque. Dans l’esprit du peuple, c’est clair. Ce sont des privilégiés qui ne travaillent pas et se contentent de recevoir l’argent du peuple, en utilisant leur immunité pour transporter la drogue des cartels colombiens.

C’est ce qu’ils défendent! Leur immunité et leurs plaques de voitures officielles. Car, ne plus pouvoir jouir de ces droits, entraine la perte de gros pourcentages sur les cargaisons qui transitent par #Haiti. 

Ils savent très bien qu’ils ne font rien au bord de mer de Port-au-Prince en ce qui concerne leur travaille de Parlementaire.

Démagogie!


De plus, ceux qui interviennent à titre d’analyste Politique semblent ne pas remarquer le silence de l’#OEA et de l'#ONU sur la question, malgré l’imminence d'un vide institutionnel en #Haiti. 


La raison, tout le monde en a marre de ce blocage cynique au Parlement, alors qu’il y a une crise humanitaire grave dans le pays.


L’ironie du sort…ceux qui revendiquent aujourd’hui le prolongement illégal de leur présence au Sénat, manifestaient dans les rues, il y a de cela quelques semaines, pour exiger l'interruption du Mandat du Président @MoiseJovenel, une nouvelle Constitution, un gouvernement d’union nationale de facto… #AlaPay!

Donc, ils sont mal placés pour faire la leçon au Président de la République.

Cyrus Sibert, Cap-Haitien, Haiti
13 janvier 2020
WhatsApp : 509-3686-9669
@ReseauCitadelle
reseaucitadelle@yahoo.fr

https://twitter.com/reseaucitadelle/status/1216857428026970113?s=21

Aucun commentaire: