jeudi 11 juillet 2013

HAITI-2013 : LES EXAMENS DU BACC AU CAP-HAITIEN, UN FIASCO!

Les examens du baccalauréat au Cap-Haitien se déroulent dans une ambiance de désordre, de gabegie et de corruption. Le Directeur Départemental du Nord, Justin Métellus a montré son vrai visage de politicien démagogue.  

Guidé par son désir de devenir Sénateur de la République, il a écarté les enseignants réguliers pour intégrer des bandits sans aucune formation de base. C'est le cas d'un superviseur dans un centre d'examen officiel dans la 2e ville du pays. A la Grande-Rivière du Nord, un nommé Jasmin, décédé depuis des années a été nommé superviseur. Deux (2) citoyens en conflit avec la loi, donc recherché par la justice, font la loi dans au Bureau Départemental des Examens d'Etat (BUDEXE). Faute d'avoir confié, les originaux des tests la veille des épreuves à des personnages politiques comme les vice-délégués, des copies de textes circulent dans la ville et se vendaient au plus offrant. 

Aussi, des candidats étaient-ils obligés de plastifier leur fiche d'examen au local du Bureau Départemental des Examens d'Etat (BUDEXE) au prix de 25 gourdes, alors que dans le commerce le prix est de 15 gourdes. Un repris de justice, ami personnel de Justin Métellus, assurait le service payé au BUDEXE. 

L'organisation des examens du Baccalauréat 1ère partie au Cap-Haitien est une déception pour tous ceux qui faisaient confiance au sens de responsabilité du Directeur Départemental du Nord de l'Education, Justin Métellus. Ce dernier, se laissant emporter par l'ambition du pouvoir, a politisé l'événement, méprisant la compétence au profit de la militance.. clientélisme.

Un vrai scandale qui ternira encore plus l'image de l'enseignement classique haitien, déjà dévalorisé sur la plan international.

Cyrus Sibert, Cap-Haitien, Haiti
____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
But you can't fool all the people all the time."
 (
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
) dixit Abraham Lincoln.
Enregistrer un commentaire