dimanche 8 novembre 2015

#HaitiElections2015 : Les hommes de main de Moise Jean-Charles lancent des menaces et intimidations.- (Texte de Cyrus Sibert)


Cyrus Sibert n’a pas peur des menaces de mort proférées contre sa personne par les criminels et les tueurs à gage qui entourent Moise Jean-Charles. Car, nous sommes conscients du fait que le combat pour la démocratie en Haiti et le respect des droits et des libertés civiles expose aux menaces des anarcho-populistes, des corrompus et des criminels de toutes sortes.

Nous avons décidé de combattre la candidature de Moise Jean-Charles à la Présidence d’Haiti parce que pour nous, il n’y a pas d’idées plus obscurantistes que cette folie de mettre à la tête de l'Etat d'Haiti, un menteur, un démagogue, un incapable, un violent qui a incendié plusieurs résidences dans la ville du Cap-Haïtien en 2001 (Voir rapport OEA et mandat du juge d’instruction Harold Chery); un violateur de droit de propriété qui a spolié des terres agricoles, violenté ses adversaires politiques (Voir dossier assassinat Guy Salvant en 2004) et qui entretient la violence politique dans les quartiers populeux de la 2e ville du pays.

Il fallait des sentinelles avant-gardistes pour défendre la Cité. 

Nous savons que Moise Jean-Charles dispose du personnel humain et du matériel nécessaire pour nous éliminer. Digne héritier de trafiquants de drogue et de criminels en série, les tueurs à gage qui l’entourent peuvent toujours essayer de faire le sale boulot. Mais nous n’allons pas nous laisser intimider.

Nous avons contribué à rendre justice à l’Empereur Jean-Jacques Dessalines, le Père fondateur de la Patrie dont le nom a été profané par des bandits, des hommes en faillite frauduleuse à la recherche du pouvoir d’Etat.

Aux citoyens et jeunes qui ont été manipulés par ce faux discours d’idéal Dessalinien, nous présentons nos sympathies et exprimons nos profonds respects.

Nous souhaitons qu’Haiti arrivera à mettre sur pieds un véritable système de casier judiciaire capable d’aider l’institution électorale à éviter que des bandits arrivent à se porter candidat en Haiti. L’OPL de Sauveur Pierre-Etienne en a fait une proposition qu’on pourrait mettre à profit.

Quant aux organisations des Droits humains et aux journalistes frappés d’amnésie au point d’oublier le profil réel de Moise Jean-Charles, honte à eux.

Vive le peuple haïtien qui a su écarter les partis anarcho-populistes violents “Lavalas" et “Kout Pitit Dessalines” dès le premier Tour. L’avenir d’Haiti est résolument orienté vers des jours meilleurs. La résistance au changement n’arrivera pas à arrêter la marche de l’histoire.

Nou Pa Travay An Ven!

Cyrus Sibert, Cap-Haïtien, Haiti
reseaucitadelle@yahoo.fr
@reseaucitadelle

7 novembre 2015
____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
But you can't fool all the people all the time."
 (
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
) dixit Abraham Lincoln.


Enregistrer un commentaire