mercredi 16 octobre 2013

Note de presse de l'organisation DECOUVRIR PETITE ANSE en prelude au 207ieme anniverssaire de l'assassinat de Jean Jacques Dessalines.



NOTE DE PRESSE

Le 17 Octobre 1806, date de l'assassinat lâche et honteux du père fondateur de la Nation Ayitienne, où le projet de société de l'Empereur Dessalines, entre autres, 1- La Nouvelle Ayiti ; 2- L'Étatisme dirigé ; 3- Le non accès à la propriété terrienne aux blancs et à leurs héritiers directs ; 4- L'Haïtianité, a été interrompu de force par des arrivistes sans scrupules, avides de pouvoir et hostiles à tout changement de société. 

Pourquoi donc, trois (3) mois avant les festivités commémoratives de la tragédie du 12 Janvier  2010, 222 années après ce grand congrès de Bois caïman et 207 années après ce crime crapuleux contre l'Empereur, le visionnaire et le révolutionnaire Jean Jacques DESSALINES,  Ayiti offre le spectacle continuel de luttes intestines stériles pour la prise du pouvoir politique, des cas de corruptions, de malversations, de crises à répétition, de tâtonnement politique, d'intolérance aveugle, de manque de confiance au niveau des hautes sphères du pouvoir et enfin d'absence de partis politiques véritablement structurés qui, entre autres, font d'elle le pays le plus appauvri de la région ?

Préoccupée et indignée par la situation sociopolitique actuelle du pays en ce 17 Octobre 2013, jour de la commémoration douloureuse, jour de repentance, jour d'exaltation du souvenir du 207ième anniversaire de l'assassinat de l'Empereur Jean Jacques DESSALINES, l'organisation " DECOUVRIR PETITE-ANSE " tire la sonnette d'alarme et invite les trois (3) pouvoirs de l'État (l'Exécutif, le Législatif et le Judiciaire) ainsi que tous les secteurs de la vie nationale à rechercher ce même esprit d'entente qui inspirait Boukman et Cécile Fatima le 14 Août 1791 et non cet esprit de conspiration qui rongeait les ennemis de la Nation et  de notre Empereur  et qui accouche le sacrilège du 17 Octobre 1806. 

Ce 17 Octobre 2013, en pleine ère de la démocratie, nous sommes au moment où la reconstruction et la désoccupation du pays, la décentralisation versus déconcentration devraient être effectives aux dépends de la centralisation ; l'alternance démocratique devrait être priorisée au détriment de toute velléité dictatoriale ; la séparation des pouvoirs, le respect des principes démocratiques et l'État de droit, la distribution de richesse et une chance équitable de réussite sociale pour tous devraient être de mise pour opérationnaliser la justice sociale, principe cher à l'Empereur, nous assistons plutôt à une politique qui, loin de permettre au peuple de surmonter la misère atroce,  l'aide astucieusement à y rester.

Nous n'accepterons point que la vérification des titres de propriété et le massacre des français, deux thèses principalement avancées par certains intellectuels organiques et Historiens pour soutenir et/ou justifier l'assassinat de l'Empereur, soient considérés comme principale pierre d'achoppement du développement de notre chère Ayiti. 

In fine, nous profitons de cette date abjecte, en pleine occupation du sol et du sous sol haïtien par certains « BLANCS », pour inviter la mémoire collective à se souvenir des rêves patriotiques et grandioses de ce grand homme, ce serviteur, ce visionnaire et ce révolutionnaire qui a été, qui est et qui restera Jean Jacques DESSALINES, père fondateur de la Nation Haïtienne.

Nous avons osé être libres, osons l'être par nous-mêmes et pour nous-mêmes (J.J.Dessalines)

Richardson SERAPHIN
Bac + 4 en Histoire à l'UEH
Président de DECOUVRIR PETITE-ANSE
Membre Directoire de la Coalition des Organisations Nationales pour la Libération d'Haïti (CONALBHA)
Cap-Haitien, Haïti, 
Petite-Anse, Carrefour La Chaux, 
Ruelle Jean Jacques Le Grand
(+509) 3851-5534 / 3352-0953
decouvrirpetiteanse@gmail.com / 
decoupe-laptitans105@yahoo.fr
____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE COMBATTRE LES DEMAGOGUES DE DROITE ET DE GAUCHE , LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
But you can't fool all the people all the time."
 (
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
) dixit Abraham Lincoln.
Enregistrer un commentaire